Fête des vignerons: les drones sont interdits

Canton de VaudPlusieurs drones ont été détectés en train de survoler l'espace interdit de la fête à Vevey. Un pilote a été dénoncé.

La police rappelle que les drones n'ont pas le droit de survoler l'espace de la Fête ainsi que toute la ville de Vevey.

La police rappelle que les drones n'ont pas le droit de survoler l'espace de la Fête ainsi que toute la ville de Vevey. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq drones ont été détectés mardi en train de survoler l'espace interdit de la Fête des vignerons à Vevey. Un appareil a été neutralisé et un autre a été intercepté par la police. Son pilote a été interpellé et dénoncé aux autorités compétentes, annonce la police cantonale vaudoise dans un communiqué.

La police rappelle qu'au vu de l’ampleur de la Fête, ainsi que du risque de perturbations et d’accident engendrés par les drones, le gouvernement vaudois a décidé d’interdire le survol par ce type d’engin de toute la commune de Vevey, des communes avoisinantes ainsi que des eaux du lac Léman sur une zone de 1000 mètres depuis l'arène, ceci du 13 juillet au 13 août prochain.

Seules les personnes autorisées par les services compétents ains que l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) ont le droit de survoler le périmètre. Les engins non autorisés seront confisqués et leurs pilotes dénoncés.

Créé: 18.07.2019, 11h42

Articles en relation

Le Canton serre la vis aux drones

Ciel L’État se dote d’un règlement pour les drones. Des interdictions de survol et des amendes salées sont prévues. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.