La Fête des vignerons, patrimoine culturel immatériel

PatrimoineLe rendez-vous veveysan a été intronisé à Addis-Abeba ce matin. C'est la 1ère tradition suisse à être inscrite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Moins de deux minutes! Quel contraste avec les très longs débats qui ont eu lieu pour d'autres candidats au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. La Fête des vignerons de Vevey a, elle, passé la rampe en un temps record, sans aucun débat.

Elle est la première tradition suisse à rentrer au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. L'annonce vient de tomber à Addis-Abeba, où se tient actuellement la 11e session du comité intergouvernemental chargé d'étudier les candidatures. «Nous sommes heureux et émus, a déclaré le représentant de la Suisse sur place, David Vitali, chef de la section Culture et société de l'Office fédéral de la Culture. La Fête des vignerons figurera désormais aux côtés des expressions les plus diverses du patrimoine vivant à travers le monde. La Suisse a passé beaucoup de temps à développer des mesures de sauvegarde pour ses traditions, depuis qu'elle a ratifié la Convention en 2008. C'est l'aboutissement d'un effort de longue haleine.»

La vidéo de la candidature

La Confrérie des vignerons, organisatrice de la Fête, s'est exprimée à Addis-Abeba par le biais d'une vidéo enregistrée où l'abbé-président, François Margot, a exprimé à plusieurs reprises sa «joie considérable».

Interrogé par 24 heures, il reconnaît qu'au-delà de Vevey et du canton de Vaud, c'est toute la Suisse romande et ses traditions qui sont honorées: «C'est une magnifique reconnaissance pour des générations et des générations d’hommes et de femmes. Mais c'est aussi la reconnaissance d'une culture viticole commune aux cantons de Vaud, de Genève, du Valais et de Neuchâtel, qui concerne le travail de tous ces gens.» Et même jusqu'au canton de Fribourg, dont les armaillis participent à la Fête.

Hasard heureux, le Conseil fédéral sera justement représenté ce jeudi à Vevey par un Fribourgeois: Alain Berset. Pour célébrer cette première suisse, une fête aura en effet lieu à la salle del Castillo. Pour mémoire, Berne avait officiellement déposé le dossier de candidature de la Fête pour figurer sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l'Unesco le 30 mars 2015.

Pour mémoire, huit traditions suisses ont été désignées en octobre 2014 comme candidates à une telle inscription. Mais c'est la Fête des vignerons (organisée cinq fois par siècle environ et dont la prochaine édition se déroulera en été 2019) qui a été la première à passer l'épreuve du feu, comme l'avait annoncé 24 heures en primeur à l'époque.

«Nous sommes un porteur de projet défini et unique, par opposition à d’autres traditions – comme le yodel – où les instances concernées sont plus disparates»

Si la Fête a concouru en premier, c'est parce qu'elle était la seule à pouvoir monter un dossier en un laps de temps très court (entre octobre 2014 et mars 2015). A l'époque, Sabine Carruzzo, secrétaire générale de la Confrérie des Vignerons - qui est l'organisatrice de la Fête - expliquait à 24 heures: «Nous sommes un porteur de projet défini et unique, par opposition à d’autres traditions – comme le yodel – où les instances concernées sont plus disparates. De plus, notre dossier est en français, langue officielle de l’Unesco. Et nous avons énormément d’archives, écrits, photos et films.»

L'inscription de la Fête des Vignerons permet de faire le lien avec «Lavaux, vignobles en terrasses», site qui est inscrit au Patrimoine mondial depuis 2007. «Cet élément a sans aucun doute été un élément qui a facilité les choses», souligne François Margot. De même, l'Office fédéral de la Culture souligne dans son communiqué que «la Fête des Vignerons de Vevey s'est développée au fil des siècles en étroite interaction avec la région viticole avoisinante, et en particulier avec le Vignoble en terrasses de Lavaux, inscrit en 2007 sur la Liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.»

Autres candidats

Les autres candidats suisses sont: la gestion du risque d’avalanches, le savoir-faire horloger, le design graphique et typographique, la saison d’alpage, le yodel, les processions saintes à Mendrisio et le Carnaval de Bâle. Ils ont été choisis par un groupe d’experts parmi 167 traditions. Le Carnaval de Bâle est le prochain qui passera sur le gril devant le comité intergouvernemental, dans un an.

Par ailleurs, au niveau d'autres pays, lors de cette 11e session ont aussi été intronisées aux côtés de la Fête des vignerons la culture de la bière en Belgique et la rumba cubaine. Le comité intergouvernemental siège depuis le 28 novembre et jusqu'à demain en Ethiopie, pour examiner 37 dossiers. (24 heures)

Créé: 02.12.2016, 06h54

Articles en relation

La Fête des Vignerons, 1ère tradition suisse à concourir à l'Unesco

Patrimoine immatériel Comme l'avait annoncé «24 heures» au début du mois, c'est bien la Fête des Vignerons de Vevey qui est présentée par la Suisse à l'Unesco. Une première. Plus...

«Il y aura un peu plus de représentations en 2019»

Fête des vignerons L’abbé-président fait le point sur les préparatifs de l’événement que toute une région attend. Plus...

La prochaine Fête des Vignerons misera sur l'émotion

Tradition En 2019, le spectacle donné à Vevey en l'honneur des travailleurs de la vigne tâchera de séduire un public de plus en plus habitué à l'exceptionnel. Plus...

Soirée pour célébrer la Fête des vignerons

Festivités Le conseiller fédéral Alain Berset était à Vevey pour fêter l'inscription à l'Unesco. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...