La finale opposera une icône féminine à trois représentants des valeurs vaudoises

Les résultats de la semaineGertrude Girard-Montet, Jean-Pascal Delamuraz, Daniel Rossellat et Henri Guisan sont les finalistes de notre grand concours

Le procureur Eric Cottier et le président du Tribunal d’arrondissement de Lausanne, Jean-Daniel Martin, officieront lors du «procès» des personnalités du 250e.

Le procureur Eric Cottier et le président du Tribunal d’arrondissement de Lausanne, Jean-Daniel Martin, officieront lors du «procès» des personnalités du 250e. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils étaient 250 au départ, le 21 avril. Deux mois plus tard, ne restent que les quatre finalistes de notre grand concours qui vise à désigner la personnalité vaudoise la plus marquante depuis 1762, date de création de l’ancêtre de 24?heures .

Jeudi prochain, au Tribunal de Montbenon, un jury de douze lecteurs tranchera, après les plaidoiries des avocats et le réquisitoire du procureur. Il aura le choix entre une femme, Gertrude Girard-Montet – première femme élue au Conseil national (en 1974) –, inlassable combattante pour l’égalité des sexes, et trois hommes: le général Henri Guisan – chef de l’armée suisse durant la?Seconde Guerre mondiale –, le?conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz – figure tutélaire de la politique vaudoise et du radicalisme suisse –, et l’actuel syndic de Nyon et fondateur du Paléo Festival Daniel Rossellat – seule personnalité encore de ce monde. Le dernier tour de scrutin a?réuni 1595 votes (un record). Jean-Pascal Delamuraz s’est comme de coutume qualifié haut la main (518 voix), devant Gertrude Girard-Montet (254), Daniel Rossellat (187) et Henri Guisan (175). Leurs derniers «adversaires» ont été assez nettement écartés. Dans l’ordre, Jean-Marc Richard (159), Marcel Regamey (131), Charles-Ferdinand Ramuz (110) et Anne Richard (61).

Bien sûr, cette finale ne propose «que» des personnalités relativement contemporaines. Les pères du canton et de la Suisse moderne, les grands esprits du XVIIIe siècle, les poètes et les artistes sont absents. Oui, mais…

La finale mettra aux prises quatre représentants de valeurs bien vaudoises, après tout: une femme tenace et intelligente, icône d’un canton qui a toujours été précurseur en matière de droits politiques; un militaire qui incarne l’esprit de corps du pays face à l’adversité; un politicien flamboyant, mélange de truculence et d’humanisme, symbole d’un canton de Vaud triomphant et solaire; et un créateur de rêve et de convivialité, esprit indépendant mais proche des gens, à la fois malin, audacieux et prudent. Le choix est très intéressant!

Jeudi prochain, quatre avocats «commis d’office» mais largement consentants – et qui font partie, cela va de soi, de la crème du barreau vaudois – feront valoir les qualités de leur «client». Me Sandrine Osojnak défendra Gertrude Girard-Montet, Me Leila Roussianos se chargera de Daniel Rossellat, Me Christian Favre sera le conseil d’Henri Guisan et Me?Christian Dénériaz prendra la défense de Jean-Pascal Delamuraz.

Car il faudra convaincre un jury que le procureur général du canton de Vaud Eric Cottier aura généreusement conditionné pour souligner tout ce qui ne permettrait pas à chacune de ces quatre personnalités de revendiquer le titre suprême qui est en jeu.

Cette plaidoirie d’un genre inédit fera l’objet d’une émission spéciale qui sera diffusée le vendredi 29 juin à La Télé à 19?h?20, et qui sera ensuite diffusée en boucle dans la soirée. Elle mettra un terme à cet exercice historique et récréatif, qui aura ainsi permis de (re)découvrir des personnages qui ont contribué – au fil des décennies et des siècles – à façonner le canton, à en révéler ses facettes les plus diverses.

Mais c’est aussi à vous de jouer et de voter pour celle ou celui parmi les quatre finalistes que vous considérez comme le plus apte à recevoir le titre de personnalité vaudoise des 250 dernières années. Si votre choix est le même que celui du jury, vous avez une chance d’être tiré(e) au sort et de gagner notre grand prix: un bon de voyage d’une valeur de 5000?francs.

Le choix du jury sera publié le samedi 30 juin. Le résultat du tirage au sort fera l’objet d’un autre article, dans une édition ultérieure. A vos votes!

Créé: 22.06.2012, 23h01

Dossiers

Articles en relation

Gertrude Girard-Montet profite d’un élan féministe

Les résultats de la semaine La première femme à avoir siégé à Berne termine 2e. Derrière l’inamovible Jean-Pascal Delamuraz Plus...

Daniel Rossellat cartonne et double le général Guisan

Concours des 250 ans: 16e de finale Jean-Pascal Delamuraz reste intouchable, mais le patron de Paléo prend la 2e place. Plus...

Un nouveau plébiscite en faveur de Jean-Pascal Delamuraz

Les résultats de la semaine Le conseiller fédéral radical devance haut la main les 63?autres candidats de ce round. Ils sont désormais 32 en lice Plus...

Le général Guisan confirme son statut d’emblème vaudois

Les résultats de la semaine La cote du?commandant de?l’armée suisse durant la Seconde Guerre mondiale reste étincelante Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...