Passer au contenu principal

Les finances vaudoises restent au beau fixe

Le canton de Vaud a présenté lundi ses comptes qui révèlent un excédent de revenus de 6 millions de francs. La dette nette passe sous le milliard.

Le grand argentier vaudois, Pascal Broulis.
Le grand argentier vaudois, Pascal Broulis.
Keystone

Les comptes 2012 de l’Etat de Vaud ont le sourire. Ils présentent un excédent de revenus de 6 millions de francs, malgré 575 millions de francs mis de côté pour recapitaliser la Caisse de pensions. La dette nette a fondu presque de moitié, à 785 millions de francs.

En présentant lundi ces chiffres, le grand argentier vaudois Pascal Broulis n’a pas caché sa satisfaction. Alors que le budget prévoyait un excédent de 13 millions, les comptes sont au final «très positifs». Le canton «va bien» et peut réduire «son ultime faiblesse héritée du passé», soit le financement de la Caisse de pensions (CPEV): «c’est une très bonne nouvelle».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.