Fini, les plateaux-repas servis au lit aux jeunes mamans

CHUVA la maternité, les femmes prennent désormais leurs repas ensemble dans une salle à manger.

Première suisse: la maternité du CHUV sert les repas en réfectoire aux femmes qui viennent d'accoucher et dont la santé permet de se déplacer.

Première suisse: la maternité du CHUV sert les repas en réfectoire aux femmes qui viennent d'accoucher et dont la santé permet de se déplacer. Image: PHILIPPE MAEDER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Changement d’habitude à la maternité du CHUV. Depuis quelques mois, les femmes qui viennent d’accoucher et dont la santé le permet ne prennent plus leur repas alitées dans leur chambre. Les plateaux sont servis dans une salle à manger aménagée pour l’occasion; un petit réfectoire lumineux et cosy avec vue sur le lac. Une première en Suisse.

La démarche ne poursuit pas un but d’économie ou de réduction d’effectif au sein du Département de gynécologie obstétrique. Initiée par les soignants, elle répond à des objectifs de soins, explique Valérie Avignon, sage-femme et cheffe du projet. «Le premier but est de mobiliser les femmes. Elles ne marchaient parfois que du lit aux toilettes et des toilettes au lit, pendant quatre jours. C’était difficile, une fois de retour à la maison, de se remobiliser. J’aime bien rappeler que l’accouchement n’est pas une maladie. La plupart des femmes dont nous prenons soin vont bien. Aucune raison de manger au lit.»

Élargissement des horaires

Autre visée: la socialisation. «L’idée est que les mamans se rencontrent, discutent et partagent des expériences. Les jours suivant l’accouchement constituent une période de bouleversement physique et psychique. Des études ont démontré que l’isolement fait le lit de la dépression.»

La création d’une salle à manger a permis d’élargir les horaires des repas. Les plateaux, maintenus au chaud dans une étuve, sont servis par les aides-soignantes de 12 h à 13 h 30 et de 18 h à 19 h 30 (de 8 h à 9 h 30 pour le petit-déjeuner). «La plupart des femmes mangeait froid lorsque les plateaux étaient déposés à heure fixe, explique Pascale Gerdy, infirmière cheffe de service et responsable du post-natal. La distribution tombait souvent au mauvais moment: lorsqu’elles dormaient encore le matin, se reposaient, allaitaient ou recevaient des visites. Sans compter l’odeur de nourriture dans les chambres et les plateaux qui traînent.»

Des boissons chaudes et froides et des collations sont disponibles gratuitement dans le réfectoire, jour et nuit, de même qu’un micro-onde.

«Un changement, cela bouscule forcément»

Les papas sont admis; pas les enfants et nouveau-nés. «C’est une question de place, malheureusement», précise Pascale Gerdy. Les mères confient donc leur progéniture à la pouponnière, le temps du repas. «Certaines apprécient d’avoir un moment pour souffler, d’autres ne veulent absolument pas se séparer de leur enfant, rapporte Valérie Avignon. Nous ne les forçons pas. La capacité physique et psychologique de se déplacer est évaluée au cas par cas par les soignants.» Interrogée alors qu'elle prenait son repas de midi dans la nouvelle salle à manger, une maman explique qu’il s’agit du «seul point négatif. Quand mon mari est là, il reste avec le bébé et mon aîné. Moi, je vais manger seule.»

Valérie Avignon reconnaît volontiers qu’il y a eu des résistances. «Un changement, cela bouscule forcément. Mais globalement, les dames sont satisfaites et comprennent la démarche si on leur explique les objectifs.»

Les femmes assurées en privé – admises au 6e étage de la maternité – reçoivent toujours leur plateau en chambre. Faute d’espace, il n’a pas été possible d’aménager une salle à manger sur ce niveau.

La création d’un réfectoire s’inscrit dans la réorganisation générale du secteur post-natal du CHUV, initiée il y a quatre ans. Les horaires de visite ont été restreints (de 15 h à 20 h uniquement, sauf pour les pères). «A la demande des mamans», précise Pascale Gerdy. (24 heures)

Créé: 26.05.2016, 15h59

Articles en relation

Fusion de la pédiatrie et de la maternité

CHUV Le Département femme-mère-enfant réunira la gynécologie-obstétrique et la pédiatrie. Deux mondes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.