Quand le flirt dérape et se transforme en agression sexuelle

CHUVCe pan obscur des relations intimes entre jeunes fait l’objet d’une table ronde en février.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Helena Karlsson Corbis

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ça commence sur un air de flirt. Puis vient le moment où la jeune femme fait savoir qu’elle ne veut pas avoir une relation sexuelle. En vain. Des spécialistes se penchent sur ce type d’agression à la faveur d’une table ronde organisée en février par le CHUV. Parmi les invités: la docteure Nathalie Romain Glassey, responsable de l’Unité de médecine des violences. «Quand la relation intime entre jeunes dérape, que l’un dit non mais que pour l’autre c’est oui, l’opposition des versions mène régulièrement à une impasse. Il est difficile pour les victimes d’apporter des preuves du non-consentement.» Résultat: elles hésitent à parler, voire se sentent en partie responsables.

L’impasse légale a aussi des conséquences pour les agresseurs, relève la Dre Romain Glassey. «On peut se demander si les jeunes hommes sortent gagnants quand il n’y a pas d’espace pour reconnaître et réparer les violences qu’ils ont commises.» Les participants à l’événement du 6 février veulent réfléchir à d’autres moyens, d’autres modèles. «Je pense à la justice réparatrice, par exemple», indique la spécialiste. Près de 12% des femmes suisses ont fait état, au cours de leur vie, de viols ou tentatives de viol, selon une étude de 2005. «Les violences sexuelles sont largement sous-estimées, rappelle la Dre Romain Glassey. Or il s’agit d’un problème de santé qui a de lourdes répercussions, tant au niveau psychique que physique.»


«Relations intimes entre jeunes: c’est un viol. Est-ce un violeur?» Le 6 février à 18 h à l’auditoire César-Roux (CHUV). Table ronde et projection du téléfilm Un fils, d’Alain Berliner. Entrée libre. Informations: www.chuv.ch/fr/dumsc (24 heures)

Créé: 25.01.2018, 16h20

Articles en relation

Désamorcer la violence dans les couples d’ados

Prévention La Conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro présente les résultats d’un programme prometteur testé sur 300 jeunes. Plus...

Un projet pilote promeut chez les jeunes le respect dans la relation amoureuse

Violence domestique Au vu des résultats «prometteurs» de l’expérience menée depuis dix-huit mois, le Canton souhaite la pérenniser. Plus...

Violences sexuelles sur les hommes, un tabou à briser

Abus Un court-métrage réalisé par de jeunes Valaisans rompt le silence sur les hommes abusés. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...