La fondatrice de Marche blanche rejoint les rangs de l'UDC

PolitiqueAprès avoir quitté le PBD en février, Christine Bussat rallie les rangs agrariens. L’UDC Vaud se dit ravie de l’accueillir.

Christine Bussat, fondatrice de l'association Marche Blanche, a échoué en 2015 à se faire élire au Conseil national sous les couleurs du PBD.

Christine Bussat, fondatrice de l'association Marche Blanche, a échoué en 2015 à se faire élire au Conseil national sous les couleurs du PBD. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ne me traitez pas de girouette!» s’écrie Christine Bussat. La militante antipédophile réalise pourtant une volte-face: après avoir milité deux ans au sein du Parti bourgeois-démocratique (PBD) puis claqué la porte en février dernier, elle entre cette semaine à l’UDC vaudoise. Le parti agrarien accueille la postulante avec les yeux de Chimène: la direction de l’UDC s’est dite hier «honorée d’accueillir une militante déterminée, une des rares personnalités hors UDC à afficher cette année son soutien à l'initiative de mise en œuvre (de l'expulsion des criminels étrangers, ndlr)»

«Tant pis si cela dérange certains»

Christine Bussat, qui avait choisi le PBD pour tenter sa chance au Conseil national en 2015 (sans succès), justifiait son choix par un désaccord sur de nombreux sujets avec le parti blochérien: «Cela n’a pas changé, assure-t-elle. Je suis par exemple en faveur du mariage homosexuel ou de l’adoption par les couples de même sexe. Tant pis si cela dérange certains.» Son engagement au PBD était «une erreur», regrette-t-elle. Les récentes turbulences au sein de l’UDC menant à la mise à l’écart de Claude-Alain Voiblet ont aussi pesé.

«Bienvenue à Christine Bussat, écrit le secrétaire général de l’UDC Vaud, Kevin Grangier, sur Facebook. En 2008 et 2014, le papa de jumeaux que je suis a soutenu avec détermination et conviction les deux initiatives de la Marche Blanche.» Le fait qu’elle vienne du PBD, branche dissidente et honnie de l’UDC, n’est pas un souci: «Oskar Freysinger avait commencé sa carrière au PDC et Jean-François Rime était PLR à l’origine», rappelle Kevin Grangier.

«Bonne chance»

Président du PBD vaudois, Eric Schürch «souhaite bonne chance, tant à Christine Bussat qu’à l’UDC. Mme Bussat était arrivée chez nous en vedette. Elle pensait que son ascension en politique se ferait à la vitesse de l’éclair, elle a dû déchanter.» Christine Bussat avait quitté le PBD en février, outrée que son président national, Martin Landolt, ait osé comparer l’UDC aux nazis. (24 heures)

Créé: 22.04.2016, 21h13

Articles en relation

Le PBD marche dans les pas de Christine Bussat

Elections fédérales Editorial Le parti dépose une interpellation sur la pornographie infantile, alors que l’égérie de la Marche Blanche s’apprête à être sa candidate Plus...

Inaudible, le PBD parie sur l'égérie de Marche Blanche

Editorial Commentaire En se portant candidate aux prochaines élections fédérales, Christine Bussat devrait apporter au PBD la notoriété dont le parti a tant besoin pour exister en Suisse romande. Commentaire Plus...

Plus que discret, le PBD espère devenir incontournable au centre

Elections fédérales 2015 Le Parti bourgeois-démocratique vaudois vise un siège au Conseil national. Il choisit deux stars pour y parvenir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...