Passer au contenu principal

«Foutez-nous la paix, au moins la nuit»

Forts des résultats encourageants sur Vinet-Beaulieu, six quartiers veulent aussi, par voie de pétition, passer aux 30 km/h de 22h à 6h.

Philippe Maeder

Ils sont six. Six habitants de quartiers différents à Lausanne qui rêvent de passer de meilleures nuits, sans les nuisances dues au trafic routier sous leurs fenêtres. Certains sont politisés, comme le conseiller communal socialiste Louis Dana (rue de la Pontaise) ou Joachim Welte (rue Centrale), nouveau venu au PS, mais la majorité s’annonce comme de simples citoyens, à l’image de l’avocat Michel Chavanne (avenue Victor-Ruffy). Ce vendredi, ils déposeront une pétition commune forte de 1531 signatures demandant que la vitesse dans leurs secteurs soit limitée à 30 km/h entre 22 h et 6 h du matin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.