«Foutez-nous la paix, au moins la nuit»

LausanneForts des résultats encourageants sur Vinet-Beaulieu, six quartiers veulent aussi, par voie de pétition, passer aux 30 km/h de 22h à 6h.

Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils sont six. Six habitants de quartiers différents à Lausanne qui rêvent de passer de meilleures nuits, sans les nuisances dues au trafic routier sous leurs fenêtres. Certains sont politisés, comme le conseiller communal socialiste Louis Dana (rue de la Pontaise) ou Joachim Welte (rue Centrale), nouveau venu au PS, mais la majorité s’annonce comme de simples citoyens, à l’image de l’avocat Michel Chavanne (avenue Victor-Ruffy). Ce vendredi, ils déposeront une pétition commune forte de 1531 signatures demandant que la vitesse dans leurs secteurs soit limitée à 30 km/h entre 22 h et 6 h du matin.

Cliquez sur l’infographie pour agrandir

«Il ne s’agit pas d’une initiative antibagnoles, mais d’une action proquartier», tient à préciser d’emblée Louis Dana. À l’origine, il a lancé la pétition dans son seul quartier, avant d’être rejoint par cinq autres représentants. Un mouvement amorcé par le test qui est réalisé depuis juin 2017 sur les avenues Vinet et de Beaulieu. «Les résultats intermédiaires sont excellents. Et en tant que riverain d’un autre axe de trafic important au centre-ville, j’avoue que j’étais un peu jaloux.»

Il est vrai que le bilan intermédiaire de l’impact de la limitation de vitesse la nuit sur Vinet et Beaulieu donne envie: la moitié de ceux qui dorment à proximité de ces axes routiers dit avoir perçu la diminution du bruit des voitures.

Pas empêcher de circuler

Les pétitionnaires l’avouent: se limiter à restreindre la limitation de vitesse uniquement la nuit, ce n’est qu’une «mesurette» qui présente cependant l’avantage de n’être que peu coûteuse. «C’est aussi une solution rapide qui n’engendre que peu d’oppositions, tant de la part des commerçants, des transports publics que des automobilistes», explique Anne-Françoise de Cologny, la conseillère communale socialiste auteure du postulat «À 30 km/h à toute vitesse!» La pétition sera inscrite à un prochain ordre du jour du Conseil communal qui décidera de son sort. Cela pourrait prendre une année.

Débat fédéral

«On ne veut pas empêcher les gens de circuler. Le message que la majorité des signataires m’a transmis, c’est «foutez-nous la paix, au moins la nuit!» témoigne Michel Chavanne. Reste que le sort de l’action menée par ces six représentants de quartier est suspendu à un débat fédéral. En date du 29 novembre dernier, le Conseil national a en effet estimé que la vitesse ne pouvait être limitée que pour des raisons de sécurité, et non pas comme mesure de protection contre le bruit. Le Conseil des États se prononcera en janvier prochain.

«Au cours du deuxième semestre 2019, la Municipalité prévoit de présenter un préavis au Conseil communal avec l’ensemble des mesures qui devraient lui permettre d’améliorer la situation.»

À la Municipalité de Lausanne, Florence Germond, responsable de la Mobilité, salue la démarche citoyenne qui rejoint ses préoccupations. «Le bruit lié au trafic est un problème de santé publique important et nous travaillons à améliorer la situation, d’où le lancement du test de limitation à 30 km/h de nuit sur Vinet. Un projet unique en Suisse romande.»

À Lausanne aujourd’hui, les autorités doivent impérativement respecter l’ordonnance contre le bruit, et ce n’est pas le cas à plusieurs endroits en ville. Florence Germond: «Vraisemblablement seule une combinaison de plusieurs mesures, comme la pose de revêtements phonoabsorbants, les zones 30 dans les quartiers et la limitation de la vitesse sur les grands axes de nuit, nous permettra de respecter cette ordonnance. Des analyses précises sont en cours.»

Créé: 12.12.2018, 17h15

Articles en relation

Il faudra lever le pied sur l'avenue du Mont-d’Or!

Lausanne Cette artère, empruntée par 9900 automobilistes tous les jours, passera à 30km/h l'année prochaine. Plus...

Lausanne testera le 30 km/h de nuit pour améliorer notre sommeil

Circulation Les automobilistes devront lever le pied sur les avenues de Beaulieu et Vinet dès ce printemps. Plus...

«Il faut expliquer les vertus des tronçons à 30km/h»

Sécurité routière L’Association suisse des ingénieurs et des experts en transports plaide pour abaisser la vitesse en ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.