La fraude au chômage se monte à trois millions

VaudLe ministère public a obtenu la mise en détention provisoire de quatorze prévenus, deux employés d'Unia et douze patrons.

Deux collaborateurs d'Unia ont participé à la fraude de la Caisse cantonale de chômage.

Deux collaborateurs d'Unia ont participé à la fraude de la Caisse cantonale de chômage. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Caisse cantonale de chômage vaudoise a été victime de détournements depuis 2013, ainsi que l'a révélé 24heures le 27 avril. L'enquête ouverte au début de l'année 2016 par le ministère public vaudois, pour escroquerie par métier, révèle que la fraude porte sur un montant d'environ trois millions de francs. «Le montant final ne sera connu qu’une fois effectuées les investigations visant à déterminer les indemnités légitimement versées d'une part et celles qui n'étaient pas dues d'autre part», indique le ministère public.

Douze patrons de petites entreprises actives dans le domaine de la construction sont sous les verrous ainsi que deux employés du syndicat Unia. En déclarant des employés fictifs ou même interdits de territoire en Suisse, ils avaient monté un vaste système de détournements des indemnités en cas d'insolvabilité versées aux collaborateurs en cas de faillite.

«Dans ce cadre, de nombreuses interpellations et perquisitions ont été menées dans les cantons de Vaud, Fribourg et Berne. A ce stade, seul le premier canton cité semble être lésé et rien n’indique qu’il y ait eu des complicités au sein de la Caisse cantonale de chômage, laquelle a d’ailleurs déposé plainte en été 2016», indique le ministère public. L'analyse des pièces et des documents saisis lors des perquisitions prendra plusieurs semaines.

Le syndicat Unia annonce de son côté avoir ouvert une procédure de licenciement avec effet immédiat à l'encontre de ses deux collaborateurs incriminés: «Unia prend également acte qu’en tant qu’organisation, sa probité n’est pas remise en cause par le Ministère public. Unia est victime de ces agissements et entend que toute la lumière soit faite. Le syndicat continuera à collaborer activement avec les autorités afin de déterminer les circonstances de cette fraude».

Créé: 02.05.2017, 15h30

Articles en relation

Des patrons et des employés d’Unia ont grugé le chômage

Scandale Une vingtaine de personnes ont été arrêtées après un an d’enquête du Parquet vaudois à propos d'employés fictifs. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...