Le froid gèle l'arrivée du nouvel horaire

CFFLes CFF vivent un début de semaine infernal, entre retards et suppression de trains. Alors qu'il aurait dû marquer la mise en place d'un nouvel horaire favorable aux Romands, le froid provoque une hécatombe sur les lignes.

Lundi le réseau CFF a connu de nombreuses perturbations.

Lundi le réseau CFF a connu de nombreuses perturbations. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Retards, annulations de trains, pannes... Depuis lundi, les CFF alignent les problèmes, et les mécontents qui vont avec. Ainsi, sur Twitter, le hashtag #CFF abrite depuis trois jours les plaintes par centaines alors que sur Facebook, on ne compte plus les status d'usagers ulcérés. Les CFF répondent, point par point, aux questions qui fâchent.

■ Le nouvel horaire est-il responsable de cette gabegie?
Le nouvel horaire n’est pas la cause des problèmes que connaît actuellement le réseau. C'est bien la vague de froid qui touche notre région qui perturbe le trafic. En raison des condition climatiques, le nouvel horaire sur lequel les CFF travaillent depuis de nombreux mois n'a pas encore pu être testé en conditions normales.

■ Le matériel est-il inadapté? En Suisse on connaît pourtant le froid
Les CFF travaillent d’année en année leur plan «froid». «Plus de 300 employés peuvent être mobilisés et près de 60% des aiguillages sont chauffés», explique la porte-parole Patricia Claivaz. Toutefois le froid pause de nombreux problèmes tels que ceux rencontrés lors de situations exceptionnelles, comme lundi et mercredi (neige abondante et froid intense et durable).

■ De la glace sous les essieux lundi...
«Certains véhicules qui viennent du Mittelland ou du Valais emportent avec eux des blocs de glace. Avec les vibrations, ils risquent de se détacher et provoquer des dégâts, par exemple sur un train arrivant en sens inverse», explique Patricia Claivaz.

Pour la seule journée de lundi, deux rames Duplex Regio flambant neuves ont été abîmées par de telles chutes. «S’il y a un impact sur la vitre de la locomotive, nous sommes obligés de réparer avant que le véhicule puisse circuler à nouveau», ajoute la porte-parole des CFF. Lundi, par mesure de sécurité, la vitesse de circulation des trains a donc été limitée à 80 km/h entraînant toute une série de retards et suppressions.

■ ... et du gel sur les lignes mercredi
Ce mercredi, rebelote avec une journée noire pour les CFF. «Aujourd’hui, ce ne sont pas tellement les blocs de glaces qui occasionnent des retards, explique Patricia Claivaz. En raison du froid intense, les problèmes d’aiguillages, de portes ou de pantographes gelés se sont multipliés.» A cela s’ajoute une collision à Lenzbourg qui a imposé 15 à 20 minutes de retards aux convois venant de cette région. Il s'agit véritablement d'un enchaînement de situations exceptionnelles.

■ Les voyageurs se sont retrouvés entassés dans les voitures. Cela va-t-il changer?
Une quarantaine de trains ont été supprimés lundi en Suisse romande, dont une trentaine en lien direct avec le froid. Le nouvel horaire n'a donc pas encore pu «déployer ses effets», explique Patricia Claivaz. Dès le retour à la normale, les usagers des CFF pourront profiter des places supplémentaires.

■ Pourquoi ne pas lancer les nouveaux horaires durant les vacances d’été?
«Depuis deux jours, on se le demande, sourit Patricia Claivaz. Malheureusement, les changements d’heure se font simultanément partout en Europe. Nous sommes dépendants des autres compagnies pour les changements d’horaire en raison des liaisons internationales.»

Créé: 12.12.2012, 17h00

Les mots de l

Révisez votre vocabulaire ferroviaire avec notre expert.

Articles en relation

Places assises: les pendulaires font la grimace

CFF Ce mercredi matin, au départ de Lausanne, nombreux étaient les passagers à destination de Genève qui voyageaient debout. Quid des 33% de places assises supplémentaires promis par les CFF? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.