La fusion EJMA-HEMU est suspendue

MusiqueL’École de jazz et de musique actuelle suspend pour deux ou trois ans les discussions avec la HEMU-Conservatoire de Lausanne autour d’une potentielle fusion.

Depuis 2014, l’EJMA et la HEMU-CL (Haute École de musique - Conservatoire de Lausanne) partagent un bâtiment au Flon.

Depuis 2014, l’EJMA et la HEMU-CL (Haute École de musique - Conservatoire de Lausanne) partagent un bâtiment au Flon. Image: Vanessa Cardoso - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ne parlez plus de fusion entre l’École de jazz et de musique actuelle (EJMA) et le Conservatoire de Lausanne. L’EJMA «va vivre sa vie un certain temps. Le conseil de fondation a confirmé qu’il ne voulait pas reprendre maintenant les discussions, déjà suspendues jusqu’à la fin 2017», indique Frédéric Rochat. Mais le président insiste: la fusion n’est pas enterrée, il s’agit d’une pause. De combien de temps? «Ce n’est pas quelques mois, plutôt deux ou trois ans.»

Tensions entre les deux institutions

Depuis 2014, l’EJMA et la HEMU-CL (Haute École de musique - Conservatoire de Lausanne) partagent un bâtiment au Flon. Leur mariage institutionnel devait se faire en janvier 2016, selon une lettre d’intention datée de septembre 2015, l’EJMA (1000 élèves) et le Conservatoire (1200 élèves) étant chargés de l’enseignement non professionnel de la musique. Mais des tensions entre les deux institutions, liées notamment à des conflits interpersonnels, et des problèmes liés aux caisses de pensions ont mis à mal ce rapprochement. L’ancien directeur général de la HEMU-CL, Hervé Klopfenstein, écarté ce printemps après un audit critiquant sa gouvernance autoritaire, aurait été le responsable de la nouvelle entité fusionnée.

Aujourd’hui, une nouvelle directrice générale, Noémie L. Robidas, vient d’être nommée à la HEMU. Elle entrera en fonction au printemps. Frédéric Rochat veut prendre le temps que «les choses se décrispent, que chacun prenne sa place. On veut aller vers une bonne relation entre les deux institutions.» Il rappelle que si la fusion est suspendue, «les deux entités ont beaucoup en commun, intrinsèquement (ndlr: professeurs, locaux attenants, partage de salles et de médiathèque)», et qu’elles continueront de collaborer.

Josiane Aubert, présidente du conseil de fondation de la HEMU-CL, comprend le calendrier de l’EJMA. «Deux trois ans, ça me paraît correct. Nous devons encore en discuter, mais il y a tellement de choses qui bougent autour de la loi sur les écoles de musique, que la fusion n’est pas l’urgence des urgences.» (24 heures)

Créé: 06.12.2018, 20h10

Articles en relation

Ville et Canton suivent de près la crise à la HEMU

Formation Les pouvoirs publics appuient la démarche d’audit sur la gouvernance initiée par le conseil de fondation du Conservatoire. Les tensions internes ont ralenti le processus. Plus...

Un audit vise la gouvernance de la HEMU

Formation Une enquête interne veut «reconsidérer la gouvernance institutionnelle». Le directeur général Hervé Klopfenstein est sous le feu des critiques. Plus...

La Haute école de musique de Lausanne et l'EJMA unissent leur destin

Institutions La nouvelle structure, qui regroupera toutes les filières professionnelles et non-professionnelles de l'enseignement de la musique, sera effective dès janvier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...