Passer au contenu principal

Au Gault&Millau, les Vaudois font toujours fort

Derrière la cuisinière suisse de l’année, la Bâloise Tanja Grandits, les chefs du canton ont leur mot à dire. Pas moins de quinze adresses d’ici font leur entrée dans le guide jaune.

Tanja Grandits est sacrée «Cuisinière de l'année».

Les belles maisons de tradition ont la peau dure et c’est tant mieux. Il y a deux ans, Frank Giovannini était le cuisinier de l’année dans cet Hôtel de Ville cher au cœur des Vaudois. Cette année, c’est Tanja Grandits, «Miss 1000 volts» (et mille épices!), déjà primée en 2014, qui a conquis le même titre dans une adresse, Stucki (19 points), chère aux Bâlois depuis longtemps.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.