Passer au contenu principal

Son geste meurtrier l'obligera à se soigner

Redoutant la récidive, les juges de La Côte infligent huit ans de prison et un traitement en milieu fermé à l’auteur de coups de couteaux.

Tenant compte d'un risque de récidive avéré, les juges du Tribunal criminel de la Côte ont préconisé un traitement institutionnel.
Tenant compte d'un risque de récidive avéré, les juges du Tribunal criminel de la Côte ont préconisé un traitement institutionnel.
Christian Brun/A.

Le Tribunal criminel de La Côte en est convaincu: ce soir de mars 2018, Hervé* avait bien l’intention de tuer quand il a «minutieusement préparé son agression» contre Mélanie*, une amie et confidente dont il n’avait pas supporté le refus d’aller plus loin. Les juges ont estimé jeudi que ce Suisse de pas encore 30 ans aurait mérité 14 ans de prison pour tentative de meurtre, relevant que les dizaines de coups de couteau assénés au visage, au cou, à la nuque et aux mains de sa victime, doublés de coups de pied à la tête alors qu’elle était au sol, le portaient à la frontière de la «tentative d’assassinat», forme d’homicide la plus grave.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.