Passer au contenu principal

Le GPS équipera les futurs bracelets électroniques vaudois

L’Etat de Vaud et les six autres Cantons latins veulent acquérir 250 appareils sur une période de cinq ans

Ce bracelet électronique conçu par Geosatis, une start-up née à l’EPFL, sera un candidat lors de l’appel d’offres que les Cantons latins vont publier avant la fin de ce mois
Ce bracelet électronique conçu par Geosatis, une start-up née à l’EPFL, sera un candidat lors de l’appel d’offres que les Cantons latins vont publier avant la fin de ce mois
PHILIPPE MAEDER

Localiser en tout temps un détenu ou un prévenu grâce au GPS, c’est ce que souhaite la Conférence latine des chefs des Départements de justice et police (CLDJP), dont fait partie le Canton de Vaud. Elle prévoit d’acquérir 250 nouveaux bracelets électroniques sur cinq ans à partir de 2015. Le contrat fera l’objet d’un appel d’offres publié avant la fin de janvier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.