Passer au contenu principal

«La planète gastronomie est orpheline»

L'émotion était très intense chez les nombreuses personnalités venues rendre hommage au grand chef disparu.

Les chefs Anne-Sophie Pic et Marc Veyrat (à dr.) à leur arrivée à la cathédrale de Lausanne.
Les chefs Anne-Sophie Pic et Marc Veyrat (à dr.) à leur arrivée à la cathédrale de Lausanne.
Odile Meylan
Philippe Chevrier était présent pour les obsèques de Benoît Violier.
Philippe Chevrier était présent pour les obsèques de Benoît Violier.
Odile Meylan
L'Union Compagnonique a rendu un hommage à la sortie de la cathédrale en se mettant en rond et en chantant.
L'Union Compagnonique a rendu un hommage à la sortie de la cathédrale en se mettant en rond et en chantant.
Odile Meylan
1 / 36

Aux abords de la cathédrale, l'affluence était à la hauteur de l'émotion. En tout, ce sont quelque 1500 personnes qui se sont massées dans la cathédrale de Lausanne pour rendre hommage à Benoît Violier, disparu dimanche dernier.

Famille, cuisiniers, personnalités politiques, sportifs, proches et admirateurs ont rendu un dernier hommage au chef étoilé de l'Hôtel de Ville de Crissier. Plus aucune place assise et des travées pleines, «du jamais vu» pour l'organiste de la cathédrale de Lausanne Jean-Christophe Geiser.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.