[VIDEO] Ces grands-parents qui luttent pour le climat aux côtés des jeunes

Réchauffement climatiqueLa manifestation pour le climat a attiré près de 10'000 personnes à Lausanne ce samedi. Les seniors étaient aussi de la partie.

Plusieurs membres de l'Association Grands-parents pour le climat, dont la conseillère d'Etat (Les Verts) Béatrice Métraux, ont pris part à la manifestation qui a attiré près de 10'000 personnes à Lausanne.
Vidéo: Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On est plus chauds, plus chauds, plus chauds que le climat». Les jeune se sont à nouveau réunis ce samedi dans les rues de Lausanne pour manifester pour le climat. Cette fois-ci, ils étaient souvent accompagnés de leurs parents et grands-parents qui ont, tout comme eux, crié leur envie que les choses changent.

Les membres de l'Association Grands-parents pour le climat, dont la conseillère d'Etat Béatrice Métraux, étaient ravis de prendre part à la manifestation. «Je vais être bientôt grand-maman, indiquait Béatrice Métraux. Pour moi c'est donc essentiel de pouvoir offrir une autre planète à mon petit-fils ou à ma petite-fille.»

Selon un porte-parole de la police lausannoise, la manifestation a attiré dans la capitale vaudoise plus de 10'000 personnes, venues réclamer des mesures urgentes pour contrer le réchauffement climatique. Parmi elles, des personnalités tel que le prix Nobel de Chimie Jacques Dubochet, 76 ans.

Les manifestants veulent que le réchauffement climatique soit reconnu comme une crise et que le gouvernement agisse en conséquence. Ils demandent notamment que la Suisse n'émette plus de gaz à effet de serre d'ici 2030, et cela sans introduire de techniques de compensation. Les participants sont inquiets pour leur avenir.

Ailleurs en Suisse


Les manifestants en nombre à Fribourg; JEAN-PAUL_GUINNARD

Plus de 2500 Fribourgeois se sont donné rendez-vous sur la place Georges-Python. En dépit de conditions météorologiques peu favorables, ils ont commencé par écouter des discours thématisant des actions concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique. Les jeunes, souvent rejoints par les adultes, sont également descendus dans les rues pour donner de la voix dans les villes suisses alémaniques tout comme au Tessin. A Berne, se tenant par l'épaule, environ 2000 personnes ont fait vibrer la Waisenhausplatz. A Lucerne, les 2000 participants ont scandé «Nous sommes ici, nous faisons du bruit parce que vous nous volez notre avenir».

A Bâle, un millier de manifestants commençaient à se rassembler. Et à Soleure, quelque 800 personnes. Même le Tessin était touché par la vague de grève pour la protection du climat. Un millier de personnes, jeunes et familles mélangés, se sont rassemblées à Bellinzone.

Il y a deux semaines, 22'000 écoliers, dont 8000 à Lausanne, avaient manqué l'école pour manifester dans toute la Suisse.

Créé: 02.02.2019, 18h44

Articles en relation

Les Suisses manifestent par milliers pour le climat

Planète Les habitants de plusieurs cantons ont exigé, dans les rues samedi, une meilleure réponse au réchauffement climatique. Plus...

Les gymnasiens grévistes entre sanctions et clémence

Grève du climat Les milliers d'étudiants descendus dans les rues pour le climat n'ont pas tous été traités à la même. Les gymnases vaudois se sont montrés cléments. Payerne a par contre sanctionné certains absents, avant de changer d'avis. Plus...

Le Conseil d’État invite les jeunes grévistes pour parler climat

Vaud Nuria Gorrite, Jacqueline de Quattro et Cesla Amarelle annoncent une rencontre le 13 février. Plus...

Qui est vraiment Greta Thunberg, la nouvelle icône de l’environnement?

Climat L’adolescente suédoise de 16 ans est devenue le fer de lance d’un mouvement de jeunes en lutte contre la crise climatique Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.