Grève du climat: le sort décide que Juliette sera candidate

Conseil d'ÉtatUn groupe issu des grévistes du climat a tiré au sort la personne qui sera en lice pour la succession de la PLR Jacqueline de Quattro.

Sept candidats s'étaient déclarés intéressés à représenter la Grève du climat lors de la complémentaire au Conseil d'État vaudois du 9 février.

Sept candidats s'étaient déclarés intéressés à représenter la Grève du climat lors de la complémentaire au Conseil d'État vaudois du 9 février. Image: JEAN-CHRISTOPHE BOTT/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les journalistes étaient invités au tirage au sort du candidat de la Grève du climat-Vaud, dans la salle du Cazard à Lausanne mercredi soir. Mais pour entrer là où une vingtaine de militants se rassemblent, les journalistes devaient signer une «Charte médias» de deux pages.

Il y est question de droit à l’image, de droit à l’anonymat, des restrictions sont fixées, comme «lors d’une entrevue avec un patron dans une entreprise», expliquera un climato-gréviste plus tard. Les auteurs du texte remercient aussi les journalistes «de tout mettre en œuvre pour que nous puissions porter une candidature réellement collective». Pas de signature, pas d’accès à la salle. L’invitation, la veille, ne mentionnait pas cette condition impérative. «Ils se sont décidés dans la journée», explique la cerbère qui filtre les journalistes, photographes et caméramans. Certains hésitent, maugréent, consultent leurs rédactions.

Dépersonnaliser la candidature

Une fois le papier signé, la soirée commence par un exposé d’une vingtaine de minutes d’un chercheur de Paris 8 et l’Uni de Lausanne, Dimitri Courant, sur le tirage au sort dans le monde politique. C’est le seul nom complet d’un participant qui sera dévoilé dans la soirée.

Puis vient le tour d’une demi-douzaine de militants de la Grève du climat. Ils réexpliquent leur démarche: «Le tirage au sort, pour nous, a l’avantage de dépersonnaliser la candidature, de parler du fond», énonce l’un deux.

Juliette la mystérieuse

Enfin, on demande à un jeune enfant de tirer au sort l’ordre des prénoms des sept personnes candidates à la candidature. Seule condition pour qu’un climato-gréviste puisse être candidat: ne pas faire partie d’un parti politique.

Le garçon s’appelle Ange et sa main innocente tire le nom de Juliette. Pas possible de savoir si Juliette, qui affrontera la PLR Christelle Luisier, se trouve dans la salle, ni de connaître son nom de famille. Les six suivants sont des «suppléants». Au cas où Juliette contrevient aux engagements de la Grève du climat, elle sera révoquée. La sanction sera prononcée par la «coordination» du mouvement. La coordination? C’est «juste des personnes actives avec ce mouvement», «mouvement qui compte une centaine de personnes», comme le précise tel et tel militant. La coordination remplacera Juliette par le suivant ou la suivante sur la liste.

Créé: 12.12.2019, 07h07

Articles en relation

Christelle Luisier est candidate à la succession de Jacqueline de Quattro

Politique Christelle Luisier fera face à un candidat issu de la Grève du climat, dont l'identité sera connue après un tirage au sort le 23 décembre. Plus...

Il n'y aura pas de candidat popiste

Conseil d'Etat Le POP apporte un «soutien critique» à la candidature de la Grève du climat. Plus...

Les Verts déposent leur initiative pour le climat

Droits populaires Avec plus de 14'000 signatures, l’initiative a été déposée lundi matin. Le texte demande d’inscrire la lutte contre le réchauffement dans la Constitution cantonale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.