Un gréviste pour le climat en course pour le Conseil d'État

Succession de QuattroLes organisateurs vaudois de la Grève du climat présenteront un candidat au gouvernement en février prochain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ceux qui imaginaient une élection tacite de la libérale-radicale Christelle Luisier Brodard au Conseil d'État en février prochain seront déçus. Il devrait bel et bien y avoir un scrutin pour désigner la remplaçante ou le remplaçant de la ministre libérale-radicale Jacqueline de Quattro. Ce lundi matin, en effet, les organisateurs vaudois de la Grève du climat annoncent vouloir présenter un candidat.

«La Grève du climat Vaud brigue la place au Conseil d'État afin de mettre en place les structures nécessaires pour entamer une transition écologique radicale qui permettra de répondre à l'urgence qui s'impose tout en respectant le principe de justice climatique», indique le communiqué diffusé ce lundi matin.

Pour l'instant, ces organisateurs refusent d'en dire davantage et annoncent une conférence de presse jeudi.

Si d'autres candidatures émergent dans les mois à venir, elles seront forcément l'œuvre de petites formations. Les grands partis ont déjà tous fait savoir qu'ils ne brigueraient pas une place au Conseil d'État.

Les Verts, malgré leur succès au Conseil national le 20 octobre, avaient laissé entendre qu'ils ne lanceraient pas de candidat. Leur décision définitive sera prise dans le courant de la semaine.

Quant aux socialistes, ils ont déjà trois représentants au gouvernement et n'en revendiquent pas un quatrième. Quant à l'UDC, elle n'attaquera pas le siège de son allié PLR.

Créé: 11.11.2019, 11h48

Articles en relation

«Il faut une femme de droite au Conseil d’État»

Politique Christelle Luisier brigue l’investiture PLR pour succéder à Jacqueline de Quattro. La syndique de Payerne met en avant son expérience, sa région et la carte féminine. Plus...

Élue à Berne, Jacqueline de Quattro va quitter le Conseil d’État

Vaud La ministre a dix jours pour présenter sa démission du gouvernement. Un boulevard s’ouvre pour la syndique de Payerne, Christelle Luisier, bien placée pour lui succéder. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.