Le groupe UDC de Rolle claque la porte du parti cantonal

ScissionLes élus sortent à l'unanimité du parti agrarien. Ils reprochent à sa direction de n'avoir pas assez de propositions pour les villes. Jacques Nicolet se dit étonné

Jacques Nicolet estime «dommage» que les élus rollois ne l'aient pas contacté avent leur décision.

Jacques Nicolet estime «dommage» que les élus rollois ne l'aient pas contacté avent leur décision. Image: Patrick Martin - a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Trop c'est trop!» C'est ainsi que les sept conseillers communaux de Rolle ont intitulé leur lettre de démission, publiée lundi soir sur Facebook. Réunis en assemblée, les élus de la ville ont décidé de à l'unanimité de démissionner de l'UDC Vaud. Et ceci avec effet immédiat, précise le texte.

«Les raisons de ce choix sont multiples», explique le groupe. Cependant «la principale est que les convictions politiques de chacun ne sont plus en adéquation avec la politique cantonale actuellement menée». Mis à part« quelques propositions illusoires», l'UDC Vaud «n'apporte aucune proposition concrète pour tenter d'améliorer la qualité de vie des personnes habitant dans les différentes régions de notre canton».

Et de citer les sujets qui seraient laissés de côté par le parti cantonal: «la raréfaction de loyers modérés au sein d ela région lémanique; la problématique constante de la hausse de sfactures sociales et dela péréquation; la densification des centres d'agglomération au détriment de la qualité de vie; les difficultés des commerçants au sein des villes; l'insécurité grandissante au sein de notre canton.»

Les sept élus de l'UDC rolloise continueront cependant de siéger dans l'organe délibérant. «Nous n'avons pas encore décidé si ce sera un groupe et quel nom il prendrait», explique le conseiller communal Arthur Petit.

Manque de thèmes urbains

A entendre Arthur Petit, ce coup de tonnerre couvait depuis plusieurs mois. «Les sections citadines de l'UDC souffrent d'un manque de thématiques. Il y a de vrais problèmes dans les villes et l'UDC Vaud ne fait rien pour les résoudre, à part reprendre les thèmes de l'UDC Suisse. Cela nous empêche de progresser. »

L'élu précise cependant que le groupe rollois n'entend pas en faire un clivage ville-campagne et qu'il n'y aurait «pas de contentieux de personnes». Ce n'est visiblement pas l'avis de tout le monde: Jean-Pascal Depallens, l'ancien président de la section Broye-Vully de l'UDC, commente sur Facebook par «Nicolet démission».

«Dommage»

Jacques Nicolet, président de l'UDC se dit «surpris» de découvrir la sortie des élus rollois par les réseaux sociaux: «Je n'ai jamais entendu les critiques de cette section et il est dommage de s'en aller sans avoir contacté la direction du parti», dit le paysan et conseiller national.

Il défend la politique cantonale se demande, au passage, «si les élus rollois ont abordé les thèmes qu'ils soulèvent au conseil communal. La politique vient aussi de la base. Ils auraient également pu s'exprimer lors des congrès cantonaux.»

Créé: 03.09.2018, 22h53

Articles en relation

UDC: la démission de Kevin Grangier fait réagir

Démission La cheville ouvrière de l’UDC Vaud s’en va en invoquant des «divergences» avec la direction. Mais il ne quitte pas le parti, dont il restera un militant. Plus...

Kevin Grangier prend du grade au quartier général de l'UDC

Politique L’ancien secrétaire des agrariens vaudois devient chef de campagne pour la Suisse romande. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.