L'été, Gstaad devient accessible

EscapadeLe petit village chic et sa région proposent une panoplie de rendez-vous et d’activités pour tous.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rien qu’en prononçant son nom, on a tendance à prendre un ton snob. La réputation chic (et hors de prix) de Gstaad n’est plus à faire. Il faut dire qu’en hiver plus de 23'000 personnes déambulent dans le village, qui ne compte que 3500 habitants! Mais en été Gstaad ressemble à n’importe quel charmant village de montagne. Sa «Promenade» est certes bordée de boutiques de luxe, mais le shopping n’est pas le seul intérêt de ce coin de pays. Hôtels abordables et B & B sont nombreux dans la région, les aventuriers peuvent même dormir sur la paille.

«Jouer au beachvolley au bord de la mer, c’est banal. Mais ici on met la plage au milieu des montagnes. La clientèle qui profite de cet événement est sportive et cool»

Pour attirer les touristes pendant la saison creuse, Gstaad rythme l’été avec plusieurs rendez-vous. La semaine passée, le Beach Volleyball Major Series a drainé un lot de jeunes sportifs et d’aficionados en tongs. «Cela fait plus de dix ans que Gstaad accueille cette manifestation. Jouer au beachvolley au bord de la mer, c’est banal. Mais ici on met la plage au milieu des montagnes. La clientèle qui profite de cet événement est sportive et cool», explique Kerstin Sonnekalb, directrice des relations publiques à l’Office du tourisme de Gstaad Saanenland.

Ensuite, il faut remplacer au pas de course le sable blanc par du rouge afin d’accueillir le premier Ladies Championship de tennis, qui se termine ce week-end, suivi du Swiss Open (du 16 au 24 juillet). Deux rendez-vous qui drainent un public chic.

Puis, jusqu’au 3 septembre, se déroule le célèbre Menuhin Festival. Cet événement, créé en 1957 par le violoniste de renom, propose des concerts intimistes dans les différentes églises de la région. Marianne Lupi, guide touristique, pointe du doigt un espace vallonné à deux pas du centre sportif: «C’est là que sera construite une salle de concert semblable au KKL de Lucerne.» Pour le moment, les grands concerts se donnent sous chapiteau. En arrivant à la gare, on se demande d’ailleurs si un cirque est de passage!

Point de clowneries au programme, mais plein d’activités sportives. «On peut faire du VTT ou du vélo électrique sur les 280 km de parcours balisés», explique Kerstin Sonnekalb. Les amateurs de cyclisme auront d’ailleurs le plaisir de voir passer le Tour de France le 20 juillet. Rafting, parapente, via ferrata, parc aventure, randonnées, entre autres, complètent l’offre. Par mauvais temps, la piscine couverte ou le charmant cinéma local offrent une solution de repli.

Manger au Rössli

Une simple balade dans le centre du village est une activité en soi. Avant de partir, on peut déguster une délicieuse tranche de tarte au Early Beck (Promenade 70). Cette boulangerie, qui dispose de places assises, permet de se restaurer à bas prix. On poursuit ensuite dans la même rue, où seuls quelques chalets ont résisté au grand incendie de 1895. Comme le bâtiment de 1658 qui se trouve à l’entrée du village, près du Rössli Post­hotel. Cet hôtel, construit en 1845, est un incontournable. «Qui est allé à Gstaad sans manger au Rössli n’est pas allé à Gstaad», explique Marianne Lupi. Il suffit de pousser la porte pour sentir que les mets au fromage font partie du menu. La serveuse est vêtue d’un costume traditionnel et une table ovale trône au milieu de la salle à manger. «On l’appelle la Stammstisch. Elle n’est jamais dressée pour les repas. Elle doit rester libre pour accueillir les visiteurs qui souhaitent boire un verre.»

A Promenade 35 se trouve l’Hôtel Olden, construit en 1899. En entrant, on admire le décor d’origine: canapés de velours rouge, boiseries et chopes de bière décorées à la main. «L’ancienne propriétaire y a peint les noms des personnalités habituées de l’établissement.» Valentino, Frank Sinatra ou Liz Taylor ont la leur. Mais qu’est-ce qui a amené autant de personnalités dans ce petit village posé au milieu de la main de Dieu (selon la légende, c’est elle qui a façonné les cinq vallées du Saanenland). «L’école internationale Le Rosey tient ses quartiers d’hiver ici», poursuit la guide. Plusieurs «enfants de» ont ainsi étudié à deux pas des pistes. Et leurs illustres parents de venir leur rendre visite.

Avant de partir, il faut admirer la statue du pingouin offerte par Julie Andrews (Mary Poppins), citoyenne d’honneur de Gstaad. Comme d’autres stars, elle possède un chalet dans la région. (24 heures)

Créé: 16.07.2016, 17h14

Pour un séjour romantique de luxe

Parmi les quatre hôtels cinq étoiles de Gstaad, dont l’emblématique Palace lancé en 1913, il y a The Alpina. Ce grand chalet, qui a ouvert ses portes en 2012, est le lieu idéal pour une escapade romantique de luxe. Le bois est omniprésent dans les 55 chambres et suites (dès 520 fr. la nuit), sur les murs comme au plafond, mais la décoration est résolument contemporaine. La suite Love by Kiki de Montparnasse de 62 m2 (comptez env. 1500 fr. la nuit) ose une atmosphère sulfureuse: les plaids sont en velours noir, le lit a des colonnes suggestives et le choix des tableaux, DVD et livres est en adéquation avec le thème. Même les ambiances lumineuses inscrites sur les interrupteurs sont explicites: before, during et after. Le Spa Six Senses est un must lors d’un court séjour. Moyennant 70 francs (on est à Gstaad…) les non-résidents peuvent aussi en profiter. Les 25 m de la piscine intérieure (photo à g.) permettent d’aligner de vraies longueurs. Un plaisir décuplé dès potron-minet, quand les 2000 m2 du spa (comprenant pièce salée, piscine extérieure à 33 °C, toboggan aquatique, fitness, surface extérieure zen pour taï-chi ou yoga) sont encore déserts.

Pour les familles

La petite randonnée depuis l’arrivée des télécabines à Wispile permet de rejoindre un des deux caquelons géants installés dans la région. On réserve la veille le sac à dos fondue (18 fr. par personne) afin de la préparer une fois sur place. La vue est époustouflante et la marche de 45 minutes est facile. Au retour, on peut boire un verre au restaurant de Wispile pendant que les petits profitent de la place de jeux et des quelques ânes et chèvres présents. Depuis la station intermédiaire, on peut louer des trottinettes de montagne pour redescendre au village.

S'y rendre

En voiture, il faut compter environ 90 minutes au départ de Lausanne. Gstaad n’est pas une station fermée aux voitures, il est donc facile d’accéder à son hôtel. Plusieurs établissements disposent d’un parking privé.

En train, il faut se rendre à Montreux puis prendre le MOB. Les voitures panoramiques du Golden Pass permettent d’apprécier le panorama pendant les 90 minutes que dure le trajet (plein tarif: 26 francs en 2e classe). Une fois sur place, les visiteurs peuvent se procurer l’Easy Access Card. Pour 39 francs par adulte (21 pour les enfants de 6 à 16 ans), ce pass est valable trois jours (il peut être prolongé moyennant un supplément de 13 francs par jour ou 7 francs pour les enfants) et il permet d’emprunter plusieurs moyens de transport locaux. Il donne accès aux piscines, parc d’aventure, minigolf, entre autres. Il offre également des réductions intéressantes sur certaines activités.

gstaad.ch Pour plus d’infos sur la région
goldenpass.ch Pour les horaires

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.