Passer au contenu principal

Une guerre de voisinage dégénère et finit devant les juges

Un médecin et son voisin, propriétaires de villas mitoyennes sur un terrain commun, en sont venus aux mains. Le premier proteste contre sa condamnation.

Le Tribunal de police de Lausanne juge une affaire de voisinage peu banale.
Le Tribunal de police de Lausanne juge une affaire de voisinage peu banale.
Jean-Paul Maeder

La scène se déroule dans une petite commune vaudoise cossue, au lendemain de Noël 2014. Elle met aux prises deux voisins, un médecin sexagénaire avec son grand fils, et un entrepreneur. Ils sont chacun propriétaire d’une des deux villas mitoyennes construites sur un terrain acheté en commun sans se connaître.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.