Passer au contenu principal

Canton de VaudHaro contre les déchets sauvages des autos

Sous l'intitulé «La nature te dit merci», une campagne vaudoise veut sensibiliser les automobilistes à ne pas jeter leurs déchets au bord des routes.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Une canette jetée par la fenêtre peut polluer les sols pendant plusieurs centaines d'années. Un mégot lâché dans la nature peut lui polluer jusqu'à 500 litres d'eau, soit l'équivalent de 2,5 baignoires pleines. Face à ce constat, les organismes régionaux de gestion des déchets, soutenus par l'Etat de Vaud, lancent une campagne contre ces déchets sauvages.

Leurs répercussions économiques sont très importantes, écrivent-elles mardi. Chaque année, le nettoyage des autoroutes vaudoises, genevoises et fribourgeoises coûte 330'000 francs à la collectivité. Les employés en charge de l'entretien de ces mêmes autoroutes ramassent 302 tonnes de déchets sauvages.

Les automobilistes sont donc encouragés à conserver leurs déchets dans leur véhicule jusqu'à la prochaine poubelle. Des autocollants à apposer à l'arrière des véhicules rappelleront ce message et des ambassadeurs se tiendront sur des parkings pour informer les conducteurs.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.