Passer au contenu principal

L’hélicoptère arrosera les vignes de Lavaux avec un produit presque bio

Les vignerons ont décidé d’employer un mélange au lait maigre, en accord avec Air-Glaciers.

Après les essais de sulfatage aérien sans produit de synthèse menés au printemps dernier (ici le 28 mai à Villette), les vignerons de Lavaux ont largement soutenu le projet. Le nouveau mélange sera utilisé en 2016.
Après les essais de sulfatage aérien sans produit de synthèse menés au printemps dernier (ici le 28 mai à Villette), les vignerons de Lavaux ont largement soutenu le projet. Le nouveau mélange sera utilisé en 2016.
FLORIAN CELLA

Adieu les épandages chimiques. Bienvenue, dès le printemps prochain, de fin mai à la mi-août, au traitement aérien du vignoble sans produit de synthèse (SPS) contre les deux maladies que sont le mildiou et l’oïdium. Après des essais concluants, les viticulteurs des régions sulfatées par hélicoptère, Cully, Villette, Saint-Saphorin et Chardonne, ont décidé d’adopter un mélange formé de soufre, de cuivre, d’un extrait d’algue brune, de bicarbonate de potassium et de phosphonate de potassium. Du lait maigre est ajouté, notamment pour éviter que la substance ne soit lessivée à la première pluie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.