Henri Dès et Albert le Vert ressuscitent leur binôme

ChansonLe chanteur a réenregistré sept de ses tubes avec la mascotte des Babibouchettes. A savourer sur Internet dès ce vendredi.

Juché sur l’épaule droite du chanteur, la chaussette multiplie blagues et bruitages. Le fou rire guette Henri Dès à chaque strophe. «Je suis le clown blanc, et lui l’auguste», dit le Vaudois.

Juché sur l’épaule droite du chanteur, la chaussette multiplie blagues et bruitages. Le fou rire guette Henri Dès à chaque strophe. «Je suis le clown blanc, et lui l’auguste», dit le Vaudois. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes. A la fin des années huitante, la potion musicale concoctée par Henri Dès et Albert le Vert avait fait saliver des dizaines de milliers d’enfants devant leur télé. Le duo formé par la chaussette verte la plus célèbre de tout l’Univers et le moustachu le plus connu de Suisse romande a indéniablement contribué au succès des fameuses Babibouchettes, marionnettes en chaussettes.

Cet après-midi, le binôme fait son retour sur les écrans. Et c’est sur Internet, cette fois, que ça se passe: le chanteur pour enfants a réenregistré sept de ses titres parmi ses plus connus en duo avec Albert le Vert, juché sur son épaule droite. Le petit zinzin, chanson qui raconte avec beaucoup d’humour les interrogations enfantines, sera mis en ligne à 14 h sur le site d’hébergement de vidéos YouTube. Les six autres chansons suivront, à raison d’une par semaine, ces prochains vendredis. Les vidéos sont toutes filmées en plan fixe et en noir-blanc; seule la chaussette est en couleur. Une sobriété complètement assumée: «La simplicité est efficace pour toucher et faire rire un public. Pas besoin de faire passer des zèbres et des danseuses qui clignotent en arrière-fond», sourit Henri Dès.

Tourné à Vevey
La genèse de cette résurrection remonte à mai 2014 et la fête organisée par le chanteur vaudois pour marquer ses 50 ans de carrière et son 50e anniversaire de mariage avec Marie-Jo, son épouse. «Ma fille Camille avait envie de monter quelque chose avec Jean-Claude Issenmann, le papa d’Albert. Elle lui a dit: «Viens avec ta marionnette!»

En fin de soirée, Henri Dès empoigne sa guitare et interprète une poignée de chansons avec la mascotte des Babibouchettes devant un public hilare et surpris; le duon’avait plus chanté ensemble depuis vingt ans. Dans la salle, Bertrand Saillen, directeur de la société de production Mediaprofil, est conquis et invite le binôme à pérenniser l’essai dans son studio veveysan.

«Je leur ai dit que ce type de vidéo ne passerait pas en format télé, mais qu’ils seraient surpris du succès intergénérationnel sur Internet», explique le directeur.

Les sept premières chansons ont été enregistrées l’automne dernier, en une journée. Caché derrière le chanteur, Jean-Claude Issenmann, bras tendu, actionne sa marionnette et pousse la chansonnette en même temps. Survolté, Albert le Vert gigote dans tous les sens et multiplie blagues et bruitages. Le fou rire guette Henri Dès à chaque strophe.

Complicité retrouvée
«Dans notre duo, je suis le clown blanc et lui l’auguste. Il est imprévisible, fait le fou et je supporte ses âneries avec le sourire. Nous avons immédiatement retrouvé notre complicité d’antan», raconte le chanteur. «C’est un jeune couple. J’ai été impressionné par leur énergie et la connivence qui les lie», relate Bertrand Saillen.

Avec cette opération, Henri Dès espère doper l’audience de ses vidéos sur YouTube, déjà visionnées plus de 10 millions de fois au total. «J’ai pris le virage Internet il y a de nombreuses années, après avoir réalisé que l’industrie du disque était en perte de vitesse.» Le chanteur se défend encore d’avoir ressuscité le binôme à des fins mercantiles. «Je gagne ma vie avec mes spectacles, qui marchent très bien.»

La complicité entre Henri Dès et Albert le Vert ne date pas d'hier, ici une vidéo tournée au palais de Rumine en 1993.

Créé: 05.03.2015, 16h28

«Pour les anciens enfants»

Géniteur des Babibouchettes, Jean-Claude Issenmann ne cache pas sa joie de retravailler avec Henri Dès, «ce vieux copain». Après avoir enregistré une première fournée de chansons en play-back pour la télévision dans les années huitante, le duo a remis le couvert, en direct cette fois, quelques années plus tard.

Aujourd’hui, celui qui donne vie à Albert le Vert, est bien conscient que la mise en ligne de ces nouvelles vidéos ne révolutionnera pas la chanson pour enfants. «On n’est pas dupes, on sait qu’on fait un peu de l’archive. Mais ces vidéos sont faites pour les téléphones portables d’aujourd’hui. L’objectif, c’est d’inciter les enfants et les anciens enfants à chanter à tue-tête devant leur smartphone, dans le bus si possible», se marre-t-il.

S’il avoue avoir carte blanche pour animer sa marionnette devant la caméra, Jean-Claude Issenmann ne franchit pas certaines bornes: «L’impertinence, oui. Mais je ne fais pas dans la vulgarité; c’est d’ailleurs un marché déjà très encombré.»

Articles en relation

Henri Dès est l’ambassadeur des urgences européennes

Prévention L’artiste vaudois a consacré une chanson au 112, le numéro des secours en Europe. Il en a fait la promotion à Strasbourg. Reportage. Plus...

Henri Dès au pays des ballons

Allaman Le chanteur a inauguré, ce mercredi à Allaman, un décor éphémère composé de dizaines de milliers de ballons gonflables. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.