Passer au contenu principal

Des hiboux font accélérer les travaux de montage du spectacle Fabrikk

Le montage des infrastructures a été lancé plus tôt, afin de ne pas gêner les amours hivernales des grands-ducs, maîtres des lieux.

A Saint-Triphon, à la carrière des Andonces, où Karl’s Kühne Gassenschau (KKG) présentera son spectacle Fabrikk dès le 19 mai 2015, le montage des infrastructures avance à un rythme soutenu. Pourquoi cette hâte, huit mois avant la première? Les dates des travaux ont en fait été dictées par les habitants des lieux, un couple de hiboux grands-ducs rares et menacés, qui nichent dans la falaise. Et dont il s’agit de préserver les amours hivernales ainsi qu’une possible reproduction.

D’entente avec la Conservation de la faune et Pro Natura, KKG s’est engagé à déserter le site entre fin novembre et le 1er avril prochain. «Nous effectuons les travaux bruyants cet automne, pour ne pas perturber la nidification qui s’étendra de décembre jusqu’au printemps», précise Catherine Bloch, porte-parole.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.