«L’homosexualité est une affaire entre soi et Dieu»

ReligionSecrétaire général de la faîtière des musulmans vaudois, Pascal Gemperli s’engage en faveur du mariage pour tous.

Sur son blog personnel, Pascal Gemperli estime qu’il est discriminant de refuser encore aux homosexuels le droit de se marier civilement. Une position qu’il exprime ouvertement pour la première fois.

Sur son blog personnel, Pascal Gemperli estime qu’il est discriminant de refuser encore aux homosexuels le droit de se marier civilement. Une position qu’il exprime ouvertement pour la première fois. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pendre position pour soutenir le mariage pour tous. La chose n’a rien d’étonnant pour un élu local Vert. Mais Pascal Gemperli est bien plus que cela. Secrétaire général de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) et porte-parole de la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS), il a jeté un pavé dans la mare avec un message publié la semaine passée sur son blog personnel.

Vous avez décidé de vous engager publiquement en faveur du mariage pour tous. Pour quelles raisons?
J’y vois surtout un plaidoyer contre les discriminations. Il est clair que l’homosexualité n’est pas toujours tolérée par les religions, mais je pense qu’il ne faut pas aborder cette question sur le plan des dogmes. Sur mon blog, j’avance la théorie que l’État doit être le moins restrictif possible sur le plan des valeurs afin que tout le monde puisse vivre selon ses orientations et ses principes comme bon lui semble. Cela me paraît fondamental dans une société plurielle comme la nôtre.

C’est un signal que vous donnez en tant que porte-voix des musulmans vaudois?
J’ai pris position à titre personnel, et ce thème n’a pas été débattu au sein de l’UVAM ou de la FOIS. Si cela ouvre le débat, ce n’est pas plus mal, mais je n’engage pas ces fédérations. Cela dit, en tant que communauté minoritaire en Suisse, nous attirons souvent l’attention sur les discriminations que nous subissons. Nous ne pouvons pas dire «Donnez-moi mes droits» et ne pas les accorder aux autres. Nous avons tout intérêt à défendre ce principe de liberté maximale pour toutes et tous.

Droit des musulmans et droits LGBT, même combat?
Si l’on accepte la discrimination des uns, on accepte celle des autres. J’observe d’ailleurs que les personnes qui ont des positions homophobes sont aussi celles qui s’attaquent régulièrement aux musulmans. Ce sont toujours les mêmes cercles.

Et au sein des communautés musulmanes, quelles ont été les réactions?
Je n’ai pas eu beaucoup de retours, honnêtement. Je m’attends à ce que mes arguments fassent réagir sur le plan émotionnel, mais je pense qu’ils peuvent être compris sur le plan intellectuel.

Vous épinglez les «traditionalistes». Certains diront que l’on ne peut pas à la fois respecter les principes de l’islam et tolérer l’homosexualité. Que leur répondez-vous?
Que celui qui est sans péché jette la première pierre! Effectivement, pour une majorité, l’homosexualité est contraire au dogme, tout comme beaucoup d’autres comportements. Pour moi, cela reste une affaire entre la personne concernée et Dieu. L’islam prône le libre arbitre. Il faut laisser aux gens le choix de transgresser ou d’avoir leur propre interprétation des principes religieux.

L’homosexualité reste donc une transgression?
Dans l’islam majoritaire, l’homosexualité ne passe pas. Je pense que les avis sont assez clairs. Mais en définitive seul Dieu est omniscient et jugera le moment venu. Ce n’est pas à nous de juger les gens. Ce qui compte, c’est le respect de l’humain quels que soient ses convictions et son mode de vie.

Dans les faits, comment les musulmans gays sont-ils accueillis au sein de leur communauté aujourd’hui?
Je n’ai aucun exemple concret autour de moi, mais on peut dire sans autre que l’accueil est plutôt froid, ce que je regrette.

Vous êtes père de famille. Quelle serait votre réaction si vos enfants étaient homosexuels?
J’ai quatre filles et je les soutiendrai quels que soient leurs orientations et leurs choix dans la vie. Qu’elles soient homosexuelles ne changerait rien à l’amour que j’ai pour elles.

Si c’était le cas, espérez-vous qu’elles pourraient être accueillies à la mosquée?
Oui, je l’espère. Je vois mal un imam renvoyer une personne qui l’approcherait pour parler de son homosexualité. Il ne tiendrait pas son rôle, qui est d’accueillir tout le monde. Mais il ne faut pas non plus diaboliser les mosquées sur ce thème. On parle beaucoup de mosquées inclusives. Je crois que les musulmans homosexuels n’ont pas attendu leur émergence pour aller à la mosquée, sans forcément exprimer haut et fort leur orientation. Faire son coming out est un pas délicat, mais le manque d’acceptation de l’homosexualité dans la société ne concerne de loin pas que les mosquées.

Créé: 02.07.2019, 06h32

Articles en relation

Les musulmans signent avec l'État de Vaud pour être reconnus

Religion Dix-sept associations islamiques ont passé ce jeudi un un accord le Canton. Elles espèrent être reconnues par l'État dans cinq ans. Sans garantie, précise Béatrice Métraux Plus...

Un long chemin attend les musulmans vaudois

Religion Les associations islamiques sont sur le point de signer un engagement avec l’État. Prélude à un mécanisme de reconnaissance de plusieurs années. Cinq écueils en vue. Plus...

«Il est temps que les musulmans sortent de leur silence»

Religion Le théologien Daniel Marguerat défend le livre de Shafique Keshavjee sur l’islam et réclame une relecture critique du Coran. Au nom des chrétiens persécutés. Plus...

S’opposer aux préjugés sur les musulmans avec des faits

L'invité Pascal Gemperli revient sur la question du financement des associations musulmanes. Plus...

«La vision de l’islam de Shafique Keshavjee est une caricature»

Religion Jean-Marc Tétaz démonte les thèses du livre «L’islam conquérant». Une vision tout sauf sérieuse, selon lui. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.