Huit cas de rougeole ont été détectés à l’UNIL

SantéToutes les personnes ont été en contact direct avec un étudiant contagieux la semaine dernière.

L'université a demandé aux étudiants de vérifier leurs carnets de vaccination.

L'université a demandé aux étudiants de vérifier leurs carnets de vaccination. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors que «20 minutes» évoquait, jeudi, quatre cas de rougeole à l’Université de Lausanne (UNIL), ce sont désormais huit personnes qui sont officiellement atteintes. «Toutes sont épidémiologiquement liées au premier cas, détecté la semaine dernière», précise Christiane Petignat, médecin adjoint au médecin cantonal. Un chiffre qui pourrait augmenter puisque certains cas sont toujours en cours d’analyse.

Il y a quelques jours, l’UNIL était informée par le médecin cantonal qu’une personne atteinte de la rougeole avait fréquenté la Faculté des sciences et de l’environnement. Une communication avait été mise en place dans l’entourage proche de l’élève puis à l’échelle de toute l’université. «Nous suivons à la lettre les consignes du médecin cantonal car il n’y a pas de spécialiste des épidémies et de la contagion sur le campus», indique la porte-parole de l’UNIL Géraldine Falbriard. Ici, il ne s’agit pas d’une «épidémie» à proprement parler puisque tous les cas sont liés, plutôt d’une «multiplication de cas».

Dix évictions préventives

Dans un courriel adressé à tous ses membres, l’UNIL invite les «personnes se sachant particulièrement vulnérables ou que la situation inquiète» à prendre contact avec le Service de sécurité, environnement et prévention de l’UNIL pour obtenir des informations.

«Nous avons aussi demandé un large contrôle des carnets de vaccination», explique Christiane Petignat. Il a été recommandé à tous les élèves de se vacciner ou de se faire injecter la deuxième dose du vaccin, si nécessaire. Dix personnes non vaccinées et ayant été en contact direct avec l’étudiant font l’objet d’une «éviction sociale et universitaire» de 21 jours.

Toujours par courriel, l’UNIL rappelle que «le virus de la rougeole est parmi les plus contagieux» et que «les conditions de coexistence universitaire, dans les auditoires, restaurants et autres lieux réunissant de grandes quantités de personnes sont particulièrement favorables à sa propagation». Finalement, il est souligné que «la rougeole n’est de loin pas une maladie bénigne pour une population de jeunes adultes». (24 heures)

Créé: 11.10.2018, 15h53

Articles en relation

Rougeole: «La population doit se vacciner pour protéger les plus faibles»

Suisse Un décès rappelle que la rougeole n’est toujours pas éradiquée du territoire suisse. L’OFSP ne relâche pas ses efforts. Plus...

La Suisse en bonne voie pour éliminer la rougeole

Vaccination De 2014 à 2016, la couverture vaccinale des enfants en bas âge a particulièrement augmenté en Suisse romande, centrale et orientale. Les écarts entre les cantons continuent à se réduire. Plus...

Flambée de rougeole dans le canton de Neuchâtel

Suisse Malgré des mesures de contrôle, six personnes ont été contaminées par la rougeole après un premier cas dans une école du canton. Plus...

La rougeole a connu une recrudescence en 2017

Suisse Selon le dernier bulletin de l'Office fédéral de la santé publique, 106 cas de rougeole ont été recensés cette année. Onze foyers ont été détectés dans neuf cantons. Plus...

La rougeole continue de progresser

Suisse Les cas d'infection virale ont fortement augmenté ces derniers mois en Suisse. Dans les quatre dernières semaines, huit cas ont été recensés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.