Les huit façons de choisir vos autorités communales

RèglesEntre l’élection des Conseils et des Municipalités, près de 10 règles différentes s’appliquent. Elles dépendent de la taille de la commune dans la plupart des cas

Rien que pour élire les Conseils (comme ici celui de Lausanne), les 318 communes vaudoises utilisent trois systèmes différents.

Rien que pour élire les Conseils (comme ici celui de Lausanne), les 318 communes vaudoises utilisent trois systèmes différents. Image: ARC/Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faites attention en ouvrant votre enveloppe de vote pour les élections communales du 28 février. Les règles et le calendrier des élections changent en fonction de la taille de votre commune. Ça, c’est sur le principe. Dans les faits, certains villages ont opté tout à fait légalement pour un système qui, à l’origine, n’était pas pensé pour eux.

Tout dépend du système qu’a choisi la Commune pour élire son Conseil. Jusqu’à 1000 habitants, la loi permet aux villages de mettre en place un Conseil général. Il s’agit d’une assemblée où chaque électeur peut se faire assermenter, sans vote de la population. Dès 1000 habitants, la loi oblige de mettre en place un Conseil communal avec une élection par le peuple.

Si votre village a moins de 1000 habitants, vous élisez la Municipalité, mais pas le Conseil général.

Si votre village compte de 1000 à 3000 habitants, vous élisez votre Conseil communal au système majoritaire.

Enfin, si votre village compte plus de 3000 habitants ou que vous habitez dans une ville, vous élisez votre Conseil communal au système proportionnel.

Environ 150 villages avec un Conseil général sans élection

Jusqu’à 3000 habitants, les communes peuvent utiliser le système majoritaire, où vous votez pour n’importe quel électeur du village. Au-dessus de 3000, la loi est claire: le village ou la ville doit utiliser le système proportionnel pour élire son Conseil communal. Vous ne pouvez alors voter que pour des candidats inscrits sur une liste officielle.

Comme la loi permet aux communes de changer de système dans certains cas, prenez le temps de vérifier le mode de scrutin exact indiqué dans votre matériel électoral.

Sur les 318 communes vaudoises, environ 150 ont un Conseil général. Parmi les autres, une centaine élisent leurs Conseils communaux au système majoritaire et près de 60 utilisent le système proportionnel.

De là dépend le mode d’élection de la Municipalité

Et l’élection de la Municipalité? Le système et le calendrier dépendent totalement du mode d’élection du Conseil. Ainsi, dans les plus petites communes, celles qui ont un Conseil général, tous les tours de l’élection à la Municipalité et au poste de syndic ont lieu en une seule journée, celle du dimanche 28 février.

Cela implique un peu d’organisation pour l’administration communale. Officiellement, elle doit laisser quelques heures de battement entre les différents tours. D’un côté, les candidats doivent décider s’ils restent en lice et faire leur campagne express; de l’autre le secrétaire municipal doit se dépêcher d’imprimer de nouveaux bulletins si besoin.

Les autres communes étalent les tours sur plusieurs dimanches. Le maximum? Quatre, si la concurrence est rude dans la commune pour décrocher le poste de syndic (voir le calendrier ci-contre). Il faudra attendre le 8 mai pour terminer ces Communales 2016, avec le deuxième tour de l’élection à la syndicature.

L'annuaire des candidats

Créé: 04.02.2016, 20h12

Articles en relation

Découvrez notre annuaire de tous les candidats aux Municipalités

Elections communales Notre plateforme permet de connaître l'âge ou le domaine d'activité des candidats aux élections du 28 février. Plus...

Seul un candidat sur cinq affiche sa couleur politique

Elections communales 2016 Les «Ententes» et les listes non politisées remportent l’adhésion. Certains députés et parlementaires fédéraux laissent aussi tomber leur casquette politique au niveau local. Plus...

Une commune sur dix manque de candidats

Elections communales 2016 Dans une trentaine de villages, les prétendants à la Municipalité sont moins nombreux que les places à prendre. Les raisons? Manque de vocations et traditions. Plus...

Les bourgs vaudois perplexes face à l’arrivée des partis

Changement En février, dix-sept communes changent de système électoral. Les partis, tant à droite qu’à gauche, ne font pas le plein. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.