Les Instagramers lausannois exposent

PhotographiesUne cinquantaine de photographes présents sur le réseau social dévoilent leurs clichés à la Galerie du Pressoir à Ecublens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La communauté Igerslausanne, regroupant les Instagramers de la région, a décidé d’abandonner temporairement le monde virtuel pour passer dans le réel. Le 20 juin prochain, 48 Instagramers exposent leurs clichés à la Galerie du Pressoir d’Ecublens.

«Il n’y a aucun thème imposé et chaque participant expose trois photos. La plupart ont été prises dans le canton de Vaud», explique Jérôme Klotz, un des fondateurs d’Igerslausanne. Plus de 70% des membres de cette communauté virtuelle vivent en terres vaudoises. Les images accrochées sont toutes de format carré, tel que le réseau social l’impose. Elles seront en vente sur place, ce qui permettra de financer les frais inhérents à l’exposition. «La participation est gratuite et nous avons eu plus de demandes que de places disponibles», poursuit Jérôme Klotz.

C’est la deuxième fois, depuis sa création officielle en 2013, qu’Igerslausanne expose les œuvres de ses membres. Une autre exposition est planifiée en septembre à l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux de la Fondation Saint-George d’Yverdon.

Expo du 20 au 28 juin à la Galerie du Pressoir, à Ecublens. Vernissage le 20 à 11 h.

Créé: 06.06.2015, 11h35

Articles en relation

Les Instagramers lausannois mitraillent la région depuis un an

Lausanne IGerslausanne, la communauté de photographes amateurs née en octobre 2013, a exposé dans une galerie à Ecublens. Aperçu des images et zoom sur le phénomène Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.