Les installateurs-électriciens ont manifesté

TolochenazLa profession veut négocier des améliorations à sa convention collective de travail

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Cela fait plus de vingt-cinq ans que les électriciens vaudois n’ont pas manifesté», relève Laurent Tettamanti, secrétaire syndical à Unia. Jeudi soir, ils étaient une cinquantaine devant le siège de l’Association cantonale des installateurs électriciens, à Tolochenaz.

Les professionnels de la branche souhaitent ainsi lancer une campagne pour ouvrir les négociations avec le patronat en vue du renouvellement de la convention collective de travail (CCT) en 2018. «Nous aimerions obtenir des compléments vaudois à la CCT nationale, indique Laurent Tettamanti. Actuellement, c’est le métier le plus mal valorisé dans la construction.»

Selon le syndicaliste, ces mauvaises conditions expliquent l’hémorragie d’installateurs électriciens: «Il faut aussi rappeler que la formation est relativement longue. Quatre ans sont nécessaires pour obtenir le CFC et quatre autres années pour arriver au salaire de base d’un électricien qualifié. Beaucoup de gens quittent le métier pour se réorienter.» La manifestation a été suivie d’un concert de reggae.

Créé: 24.06.2016, 14h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.