Isabelle Chevalley brigue un troisième mandat

VaudRéunis en assemblée générale, les Vert'libéraux vaudois ont constitué mardi leurs listes pour les élections fédérales de 2019.

Isabelle Chevalley siège à Berne depuis 2011.

Isabelle Chevalley siège à Berne depuis 2011. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Vert'libérale vaudoise Isabelle Chevalley brigue un troisième mandat au Conseil national lors des élections d'octobre 2019. Elle sera également en lice pour le Conseil des Etats, aux côtés du président de parti, François Pointet.

Réunis en assemblée générale, les Vert'libéraux vaudois ont constitué mardi leurs listes pour les élections fédérales de 2019. Pour le Conseil national, ils déposeront une liste de 19 noms, comprenant 7 femmes et 12 hommes des diverses régions du canton.

Seule Romande

Isabelle Chevalley siège depuis 2011 à Berne, où elle est la seule Vert'libérale romande. Elle se représentera en automne 2019, en compagnie de six députés, dont le président de parti, François Pointet.

Avec cette liste, le parti vise un deuxième siège à la Chambre du peuple. Pour leur part, les jeunes Vert'libéraux se préparent à lancer une liste, qui sera apparentée à la liste principale.

Deux pour les Etats

Pour le Conseil des Etats, l'assemblée a choisi sans surprise Isabelle Chevalley, qui s'était déjà présentée en 2015 et avait recueilli 7,16% des voix. Le président de parti, François Pointet, figurera à ses côtés sur ce ticket. Député depuis 2017, il travaille dans une société de services informatiques. (ats/nxp)

Créé: 12.12.2018, 13h00

Articles en relation

Chevalley vote moins souvent avec son allié Nicolet qu’avec Amarelle

Elections cantonales A Berne, les choix d’Isabelle Chevalley sont plus proches du PS que de l’UDC. Un rapport du PLR contre les «vert’lib» refait surface Plus...

La fonceuse de droite attaque vertement

Elections cantonales vaudoises L’écologiste libérale Isabelle Chevalley ranime la campagne du deuxième tour en s’alliant avec le candidat UDC. Cette conseillère nationale pugnace, au parler cash, n’a pas peur de la bagarre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.