Jacques Neirynck comme leader des seniors démocrates-chrétiens

Elections fédéralesDeux partis centristes désigneront leurs candidats jeudi prochain: le PDC et le PBD

Image: PHILIPPE MAEDER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jacques Neirynck devrait être la locomotive des seniors du Parti démocrate-chrétien (PDC). C’est en tout cas la stratégie que les membres du parti devront avaliser le jeudi 28 mai prochain en plaçant leur actuel conseiller national en première place sur leur liste des aînés pour l’élection du Conseil national en octobre.

Représentant 4,6% des voix en 2011, le PDC se réunira à huis clos pour définir sa stratégie. Claude Béglé, ancien président éphémère de La Poste, emmènera la liste classique.

Le même soir, le Parti bourgeois-démocratique (PBD) se réunira aussi pour définir l’ordre de sa liste. Le scénario le plus probable est que leur tête de liste soit Christine Bussat, fondatrice de l’Association Marche blanche, qui lutte contre la pédophilie, et Yves Pellaux, président du syndicat agricole Prométerre, présentés en avril comme simples candidats.

Concernant le PDC, si Jacques Neirynck devient leader de la liste Seniors, il ne sera pas sur la liste classique. «Compte tenu de mon âge, il est normal que je sois sur la liste des aînés, explique l’intéressé. Je n’espère aucun résultat particulier. C’est aux électeurs de choisir. J’ai déjà été élu trois fois, sans forcément espérer l’être et sans être forcément en tête de liste.»

Coprésident du parti et potentiel candidat sur la liste classique, Axel Marion se réjouit de la présence de Jacques Neirynck sur l’une des listes PDC au Conseil national. «Il a dès le début expliqué qu’il ne souhaitait pas expressément être candidat au Conseil national, mais principalement aux Etats. C’est très sympathique de sa part de nous accompagner dans la course au National, tout en étant candidat avec Claude Béglé au Conseil des Etats.»

Sur la liste classique, Claude Béglé sera suivi de Jacqueline Bottlang-Pittet, ancienne députée et ex-syndique de Villars-le-Terroir, et du député Gérald Cretegny, également syndic de Gland, sous l’étiquette «Gens de Gland». Une troisième liste, avec des candidats jeunes, sera également organisée. Le PDC doit aussi définir les contours exacts de son programme jeudi. Il devrait tourner autour de thèmes proches de ceux du parti suisse, avec notamment l’amélioration des conditions de la classe moyenne, le logement, les transports publics et la libre circulation.

Qui aux Etats pour le PBD?

Quant aux bourgeois-démocratiques, qui pesaient 0,8% aux élections de 2011, l’un des enjeux de leur assemblée de jeudi est de définir les candidats du parti au Conseil des Etats. Christine Bussat et Yves Pellaux seront-ils candidats? Président du parti vaudois, Eric Schürch ne souhaite pas trop en dire avant jeudi soir.

Du côté des Vert’libéraux, qui avaient récolté 5,1% des suffrages il y a quatre ans, le parti décidera l’ordre exact de sa liste d’ici l’été, selon leur président, François Pointet. Les deux premières places sont déjà connues depuis janvier: la conseillère nationale Isabelle Chevalley et le député Laurent Miéville, tous deux candidats également au Conseil des Etats.

Créé: 26.05.2015, 17h56

Articles en relation

Les Vert’libéraux prédisent la fin du grand rassemblement à droite

Elections fédérales Le Grand Conseil a refusé de favoriser les petits partis. Les écolos de droite digèrent mal ce coup de leurs alliés libéraux-radicaux. Plus...

Les centristes échouent à favoriser les petits partis

Elections Les Vert’libéraux voulaient faciliter l’entrée au parlement des petites formations politiques. La droite et les socialistes ont balayé l’idée. Plus...

Après les tensions, les partis du centre veulent s’émanciper

Elections fédérales A l’étroit en 2011, les partis du centre prennent leurs aises. Leur présence au Grand Conseil les a grisés, malgré les dissensions. Plus...

Les Vert’libéraux se lancent en solo aux Etats

Elections fédérales Le parti présente Isabelle Chevalley et Laurent Miéville au Conseil des Etats. Objectif: se faire une visibilité au centre. Plus...

Les promesses à répétition de Jacques Neirynck déchirent le PDC vaudois

Politique Démissionnera ou pas? Les atermoiements du conseiller national crispent son parti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.