Jacques de Watteville, diplomate rayonnant

LausanneLe secrétaire d’Etat aux questions financières internationales a reçu mardi soir à Lausanne le Prix du rayonnement académique.

Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Qualité de la préparation, goût de l’effort, détermination, persévérance.» Ces valeurs, défendues tout au long de plus de trente ans de carrière diplomatique, ont valu au Vaudois Jacques de Watteville de recevoir mardi soir, à Lausanne, le Prix du rayonnement académique, décerné par la Société académique vaudoise (SAV).

Une soirée festive et souriante sous les ors du Lausanne-Palace après un week-end bien chargé à Washington, où le secrétaire d’Etat aux questions financières internationales accompagnait les conseillers fédéraux Eveline Widmer-Schlumpf et Johan Schneider-Ammann à la réunion de printemps du FMI et de la Banque mondiale. Jacques de Watteville en a profité pour rendre visite au Département de la justice et avancer quelques pions dans l’épineux dossier des banques helvétiques qui tentent encore de régulariser leur situation avec les autorités américaines.

Quoi de mieux qu’un ambassadeur, accessoirement licencié HEC et docteur en droit de l’Université de Lausanne, pour faire rayonner loin à la ronde l’alma mater vaudoise? Mais, si la SAV – «qui n’est pas le service après-vente de l’UNIL», plaisante son président, Me Cyrille Piguet – a créé cette distinction en 2014, c’est aussi et surtout pour mettre en avant des personnalités hors du commun «produites» par l’institution, de façon à fournir des modèles à ses étudiants actuels, des références qui les rendent fiers de leur Université.

Créé: 21.04.2015, 21h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.