Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Jean Jacques Schwaab raccroche et fait son examen de conscience

A l’heure de raccrocher sa robe d’avocat, Jean Jacques Schwaab revisite ses faits d’armes de conseiller d’Etat et de patron de la section vaudoise de l’ASLOCA.

L’Histoire retient que vous avez obtenu une large acceptation par le peuple en 1996 de la réforme scolaire nommée EVM (Ecole vaudoise en mutation), mais que celle-ci vous a finalement coûté votre place…

Un exemple?

La nouvelle loi scolaire actuelle fera-t-elle ses preuves?

Eprouvez-vous toujours l’amertume d’avoir perdu le soutien du peuple et une réélection en 1998?

Quel souvenir de ces quatre années au gouvernement?

Vous avez retrouvé votre étude d’avocat en 1998. Y a-t-il une vie après conseiller d’Etat?

La pension octroyée par le Canton est donc bienvenue…

Percevez-vous cette pension?

Une retraite bras croisés à siroter des apéros?

Vous avez été membre du comité de l’ASLOCA de 2003 à 2009 et un président cantonal particulièrement actif. Un propriétaire peut-il comprendre les problèmes des locataires?

Avec une belle victoire politique en 2010…