Un jeune flashé à 101 km/h à Mézières

Canton de VaudUn jeune conducteur circulant sur la route de Servion a été flashé par un radar fixe à l’entrée du village avec un excès de vitesse de plus de 50 km/h.

Pour rappel, le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans.

Pour rappel, le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un conducteur, domicilié dans la région lausannoise, a été flashé à 101 km/h dans la nuit de mardi à mercredi vers 00h30 sur la route de Servion, à l'entrée de Mézières (VD). La limite autorisée était de 50 km/h.

Le jeune homme, qui avait passé son examen de conduite automobile le 1er juillet 2019, a reconnu les faits. Son permis de conduire lui a été retiré. La procureure de service a été avertie et le véhicule, qui appartenait un à tiers, n’a pas été saisi, annonce la police cantonale vaudoise dans un communiqué vendredi.

Pour rappel, le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans. De plus, dans pareil cas, le permis de conduire est retiré pour au moins deux ans.

Par ailleurs, la police rappelle que selon les dispositions de Via Sicura entrées en vigueur le 1er janvier 2013, il y a délit de chauffard lorsque la vitesse maximale autorisée a été dépassée:

· d'au moins 40 km/h sur les tronçons limités à 20 et 30 km/h · d’au moins 50 km/h sur les tronçons limités à 40 et 50 km/h · d'au moins 60 km/h sur les tronçons limités à 80 km/h · d'au moins 80 km/h sur les tronçons où la limite est fixée à 120 km/h.

Créé: 05.07.2019, 12h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...