Passer au contenu principal

Johann Schneider-Ammann a brunché à Bussy-Chardonney

Le président de la Confédération s'est arrêté deux heures à la ferme de la famille Cretegny.

C'est en bras de chemise et sans cravate que Johann Schneider-Ammann est arrivé ce lundi matin à Bussy-Chardonney, au-dessus de Morges, accompagné de son huissier et de sa porte-parole. Accueilli par le groupe de cors des Alpes de Yens, le président de la Confédération a commencé par visiter la ferme «Aux saveurs d'autrefois», exploitée par la famille Cretegny.

Syndique de son village et députée PLR au Grand-Conseil, Laurence Cretegny a profité de cette visite de l'exploitation avec le ministre en charge de l'Office fédéral de l'agriculture pour soulever plusieurs problématiques qui touchent durement la profession, comme la reconnaissance de l'agritourisme, la défense de l'huile de colza, la fiscalité agricole ou l'école à la ferme. Le Conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, présent parmi les invités, a lui-même relevé la brutalité de l'imposition sur les terrains et les bâtiments agricoles.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.