JOJ: à la découverte du hockey 3x3

Lausanne 2020Le Valaisan Loris Uberti participe à cette épreuve originale avec des équipes où les nationalités sont mélangées.

Le hockey 3x3 sera la grande curiosité de ces JOJ.

Le hockey 3x3 sera la grande curiosité de ces JOJ. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Rapidité, endurance et puissance.» Ce n’est pas une publicité pour une voiture japonaise, mais plutôt la façon dont Loris Uberti résume le hockey à 3 contre 3. Le gardien de 15 ans vient de Martigny, joue en club pour les moins de 17 ans du Lausanne HC et les M20 de Forward Morges et a été sélectionné pour les Jeux olympiques de la jeunesse afin d’y disputer un tournoi pas comme les autres.

Ce vendredi, à la Vaudoise aréna, il a défendu la cage de l’équipe Jaune, battue 10-5 par les Verts. À ses côtés, des coéquipiers biélorusse, slovène, autrichien, espagnol, italien, français, tchèque, néerlandais, norvégien, belge et roumain. Rien que ça! Les diverses formations en lice ne peuvent, en effet, pas comporter plus d’un élément de chacun des 40pays, qui ont envoyé un ou plusieurs représentants pour cette nouvelle discipline testée cette année par le CIO.

Les jambes qui brûlent

«Je ne parle que français et un petit peu anglais... Au sein de l’équipe, on se débrouille. On a un entraîneur assistant qui est francophone, il me traduit quand je ne comprends pas et quelques autres personnes parlent ma langue aussi», sourit celui qui a représenté la Suisse une fois chez les moins de 16 ans. «On a eu juste un entraînement d’une demi-heure et un autre d’une heure avant notre entrée dans le tournoi... Pour le poste de gardien, cette discipline est vraiment plus physique (ndlr: les portiers jouent 8 minutes par tiers-temps de 16 minutes). Les deux premières périodes, ça va encore. Mais lors de la troisième, ça commence à devenir dur pour les jambes. Elles brûlent un peu!»

Loris Uberti loge comme tout le monde au Vortex, le Village olympique. Mais pas avec ses coéquipiers de quelques jours. «On est réunis par nation, indique le Valaisan. Je suis content de vivre cette expérience. Ce que je retiens de ces JOJ jusqu’ici, c’est de faire de nouvelles connaissances, d’aller jouer avec plein de gens qui nous regardent et de pouvoir se dire: «C’est les Jeux olympiques.» Je n’arrive même pas à réaliser que c’est la vraie vie!»

Samedi, il vivra encore un autre bout de son rêve et défiera cette fois les Gris le matin et l’équipe Orange l’après-midi. Oui, ce tournoi est haut en couleur.

Créé: 10.01.2020, 20h41

Articles en relation

Lausanne a allumé sa flamme olympique

Jeux de la Jeunesse Les Jeux de la Jeunesse ont célébré leur coup d’envoi ce jeudi à la Vaudoise aréna avec une cérémonie conçue comme une ode à l’éclosion des talents sportifs. Plus...

Les cinq événements des JOJ à ne pas rater

Lausanne 2020 C’est parti pour 14 jours de Jeux. Mais comment s’y retrouver sous cette avalanche d’activités? Notre sélection. Plus...

Lausanne s’embrase pour la flamme olympique

JOJ 2020 Deux cents coureurs se sont relayés ce mercredi pour porter la torche olympique à travers la capitale vaudoise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.