Jour J pour le dossier suisse occidental

Jeux olympiquesLa candidature du projet suisse occidental pour les Jeux d’hiver 2026 est déposée ce jeudi. Swiss Olympic rendra sa décision au printemps.

Jean-Philippe Rochat,président du comité d’organisation du projet «2026. Les Jeux Swiss Made»

Jean-Philippe Rochat,président du comité d’organisation du projet «2026. Les Jeux Swiss Made» Image: Vanessa Cardoso - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un coup de pouce de dernière minute, mais qui donne encore un peu plus de poids au dossier. Le gouvernement bernois annonce son soutien à la candidature suisse occidentale pour les Jeux olympiques d’hiver 2026, en lui allouant une enveloppe de 1 million de francs. Un montant qui ne sera accordé que si Swiss Olympic, au printemps prochain, retient la candidature suisse occidentale avec Sion comme ville hôte.

Avec les soutiens déjà annoncés du Conseil d’Etat vaudois (1 million), du Valais (4 millions), de la Ville de Sion (1 million) et celui du secteur privé (500 000), le montant imposé de 8 millions aux candidats par Swiss Olympic est presque atteint. Le Canton de Fribourg devrait vraisemblablement apporter le demi-million manquant. De leur côté, la Confédération et Swiss Olympic se partageront les 16 millions restants pour parvenir à boucler le budget de 24 millions destiné à la promotion du dossier à l’international. Le point avec Jean-Philippe Rochat, président du comité d’organisation du projet, officiellement déposé ce jeudi.

Berne vient d’annoncer son soutien, Fribourg pourrait lui emboîter le pas. Est-ce compliqué de faire s’entendre autant d’acteurs?

Le soutien bernois, qui assoit la vocation nationale de notre projet, laisse penser que notre candidature remplira tous les critères, y compris financiers. Pouvoir compter sur autant d’acteurs est également positif dans le sens où les risques sont partagés et assumés par plusieurs entités. Un énorme avantage face à la candidature des Grisons, qui se retrouvent un peu seuls. Mais, d’un autre côté, il est vrai cette multiplication représente un vrai défi en termes de gouvernance.

Depuis les premières annonces de ses contours, le projet a-t-il évolué?

Nous ne pouvons pas tout dévoiler, mais il s’articule toujours autour du triangle Lausanne-Brig-Bern. Les sports de glace entre Lausanne, Fribourg et Berne, le patinage de vitesse à Aigle, le snowboard à Leysin, les épreuves de ski en Valais, entre Crans-Montana et Veysonnaz, le saut à skis à Kandersteg et le curling entre Viège et Champéry.

La majorité des associations sportives du pays qu’il faudra convaincre sont en Suisse alémanique. Est-ce un handicap pour vous?

Non, notamment grâce au probable soutien de deux cantons bilingues. Il faudra toutefois tenir compte du fait que les associations sont essentiellement suisses allemandes dans nos efforts de communication et d’explication. (24 heures)

Créé: 15.12.2016, 07h40

Articles en relation

Plus généreux, le Valais décroche la ville hôte

JO 2026 Les gouvernements vaudois et valaisan mettent la main à la poche pour soutenir la candidature suisse occidentale. Le Valais, qui met plus, exige Sion comme «host city». Plus...

Montreux se sent pousser des ailes olympiques

Candidature Pour répondre à Swiss Olympic qui entend faire revenir les Jeux olympiques d’hiver au cœur des Alpes, Montreux sort du bois. Elle rejoint Sion, qui aurait les faveurs de la cote. Plus...

L'annonce d'une candidature suisse occidentale suscite des réactions contrastées

Jeux Olympiques 2026 De Sion à Lausanne, on oscille entre enthousiasme, pragmatisme et réticence. Plus...

Vaud et Valais unis pour une candidature en 2026

JO d'hiver La Suisse occidentale sera sur les rangs pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2026. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.