Passer au contenu principal

Il jugera les lutteurs dans la sciure de la Fête fédérale

Le président du Conseil communal d'Echallens, Jacques Gottofrey a récemment été nommé juge fédéral de lutte

Pour la photo, Jacques Gottofrey a revêtu le costume officiel des juges fédéraux de lutte. Derrière lui, quelques-uns de trophées glanés par ses fils sur les ronds de sciure
Pour la photo, Jacques Gottofrey a revêtu le costume officiel des juges fédéraux de lutte. Derrière lui, quelques-uns de trophées glanés par ses fils sur les ronds de sciure
Jean-Paul Guinnard

Il y aura au moins un Vaudois dans l’arène de la Fête fédérale de lutte suisse et de jeux alpestres, qui se déroulera à Zoug du 23 au 25 août prochain. Mais il ne combattra pas. Habitant d’Échallens, Jacques Gottofrey vient en effet d’être nommé parmi l’équipe des vingt et un juges – dont seulement deux Romands – qui seront chargés d’assurer le bon déroulement des passes. «C’est un honneur», commente Anne Cardinaux, la présidente de son club, celui des lutteurs de Lausanne et environs. «Une responsabilité rarement accordée. Et en plus, depuis cette année, ces juges ne sont plus élus en assemblée, mais nommés par un jury en fonction de leurs compétences.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.