Passer au contenu principal

«Kaamelott» la loufoque débarque sérieusement à l’Uni

Des étudiants de master étudieront la légende arthurienne en s’appuyant sur la série humoristique d’Alexandre Astier.

DR

«Moi, j’ai appris à lire… Eh ben je souhaite ça à personne!» Prononcée par le chevalier Léodagan dans la série humoristique Kaamelott , qui revisite la légende arthurienne, la formule semble bien loin du sérieux académique. Et pourtant!

Après un colloque animé par des docteurs en littérature médiévale à la Sorbonne, en mars dernier, la série créée par Alexandre Astier aura les honneurs de l’Université de Lausanne (UNIL) au printemps prochain. Et à Dorigny, c’est carrément un cours-séminaire d’un semestre qui est prévu. Jusqu’ici, les étudiants découvraient la légende du roi Arthur avec Chrétien de Troyes et Robert de Boron; leurs homologues de 2018 ont droit à Alexandre Astier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.