Œufs, viande, cuir et plumes, l’autruche est bien plus qu’une attraction touristique

La clé des champs 17/40Joseph Noirjean reste fasciné par cet oiseau hors norme qu’il élève depuis vingt ans.

La curieuse autruche n'est pas du tout du genre à planter sa tête dans le sable.
Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est une armée de… périscopes qui semblent s’élever au-dessus des grillages de la ferme de Joseph Noirjean, à Lajoux (JU). Des périscopes qui clignent des yeux grâce à une drôle de membrane blanche et semblent souffler un bisou du bout de leur bec. Aussi drôles – avec leurs sourcils en bataille – qu’élégantes – quand elles font danser leurs belles plumes –, les autruches sont des animaux bien exotiques pour un canton peuplé de chevaux.

A Moscou par -20 degrés

«J’ai décidé de me lancer dans l’élevage d’autruches à la suite de la chute du prix du lait. Ça a pas mal jasé dans le coin, se souvient le propriétaire d’Autruches Aventure. Les gens étaient sceptiques, surtout de les voir se balader dans la neige l’hiver. Mais, soucieux du bien être de mes bêtes, je suis allé visiter un élevage à… Moscou, où elles affrontaient des températures descendant jusqu’à moins 20 degrés, et elles s’étaient très bien habituées.»

Comme son élevage de vaches laitières ne lui rapportait plus assez d’argent, Joseph Noirjean a cherché un revenu annexe. «J’hésitais entre les daims et les autruches. J’ai toujours aimé ce grand oiseau un peu préhistorique et, comme elles n’ont pas besoin de beaucoup de surface, je me suis lancé dans l’aventure en 1996.» Il achète donc deux couples à des Italiens qui avaient promis de lui racheter leurs œufs, mais qu’il n’a jamais revus par la suite. «Les débuts n’ont pas été faciles, mais je me suis accroché et, en 2000, j’ai arrêté les vaches et les chevaux pour me mettre à fond sur l’autruche sud-africaine, avec déjà en tête l’idée d’en faire une attraction touristique.»

Elles aiment tout ce qui brille

Curieux de nature – le bonhomme cumule mille et une passions, de la recherche de fossiles au vol en hélicoptère –, Joseph Noirjean se documente, apprend. Aujourd’hui, il ponctue ses visites de l’élevage par un nombre inouï d’informations et quelques bonnes blagues. «Je commence souvent par expliquer que l’expression «la politique de l’autruche» est totalement fausse. Elles ne seraient jamais assez stupides pour planter leur tête dans le sable! La politique de l’autruche voudrait plutôt dire être curieux, courir vite et longtemps et… essayer d’attraper tout ce qui brille!»

Chez Louis Vuitton

Économiquement aussi, ce fan d’Australie progresse. «Je vends les œufs pleins, je fais de la saucisse sèche avec leur viande, plus simple que de la vendre fraîche, à cause de l’importance de la chaîne du froid, je fabrique des plumeaux avec leurs plumes et je fais tanner leur peau que je revends ensuite en maroquinerie, notamment chez Louis Vuitton.»

Six adultes reproducteurs vivent sur l’exploitation. «Ce sont les seules auxquelles j’ai donné des noms. Il y a Guillaume Tell dans un parc avec Edelweiss et Gentiane, et dans l’autre Roméo, Juliette et Gaston. En ce moment, c’est un peu compliqué: Roméo s’est blessé à une patte et Juliette est toute malheureuse…»

La saison de ponte a désormais commencé et les oeufs sont maintenus au chaud et retournés dans la couveuse pendant 42 jours. De petits autruchons devraient donc voir le jour tout prochainement. «Ce sont eux qui font la joie des visiteurs, explique Joseph Noirjean. Je ne veux pas que mes bêtes prennent peur, alors j’ai mis deux petits sièges dans leur enclos. Les enfants doivent s’y asseoir sagement et les petits s’en approchent à leur guise et se laissent caresser le cou. En général, ça va assez vite, surtout si les gosses portent des lacets!»

Des gosses qui seront ravis de déguster des crêpes à l’œuf d’autruche, surtout s’ils peuvent regarder Joseph Noirjean en trouer la coquille à l’aide d’une… une perceuse. L’espace buvette ressemble un peu à une salle de classe ou à un petit musée, avec de nombreuses explications partout. Amusant et dépaysant.

Créé: 27.07.2019, 13h11

Avec le soutien de




Galerie photo

24 Heures prend la clé des champs  et rencontre des autruches.

24 Heures prend la clé des champs et rencontre des autruches. L'autruche, oiseau hors-normes, est élevé depuis 20 ans par Joseph Noirjean.

Portrait éclair

La famille

Joseph Noirjean (55 ans) a élevé ses deux enfants seul. Son fils Michaël l’aide sur l’exploitation, dont il devrait bientôt reprendre les rênes.

Le présent

Seules six autruches adultes assurent la production et la fécondation d’œufs. Elles devraient être rejointes par six individus qui viennent d’avoir 3 ans.

Les activités annexes

Touche-à-tout, Joseph Noirjean propose aussi de dormir sur la paille, d’aller chercher de l’or
dans les rivières ou des fossiles dans les champs, ainsi que divers vols en hélicoptère, son vrai dada depuis gamin.

L’avenir proche

Michaël et son amie gardienne d’animaux et passionnée de rapaces aimeraient développer le parc animalier tout en conservant, bien évidemment, les autruches.
www.autruchesaventure.ch

Une athlète préhistorique

«L’autruche n’a plus évolué depuis bien longtemps. Elle est arrivée tout en haut de sa chaîne alimentaire et n’a pas d’autre prédateur que l’homme».
Joseph Noirjean n’essaie même pas de cacher son admiration pour l’oiseau. Avec un plaisir constant, il aligne des chiffres qui semblent fous pour dresser le portrait de ses athlètes préhistoriques.

40
Les fossiles d’autruches les plus anciens datent d’il y a quarante millions d’années.

60
Leur espérance de vie se situe entre 50 et 60 ans. «Celles-ci vont m’enterrer, c’est mathématique!» rigole-t-il sous son chapeau de cuir australien.

30
Un œuf d’autruche équivaut à 30 œufs de poule. Il suffit à nourrir douze personnes et met quarante-cinq minutes à cuire pour être dur. Son jaune a la taille d’une balle de tennis. Il se vend très bien, au prix de 40 fr., surtout pour sa coquille, prisée par les artistes.

2500
Une autruche de 4 ans qui pond coûte entre 2000 et 3000 fr.

360
Leurs yeux, pourvus de deux paupières pour les protéger du sable, sont placés de chaque côté de leur tête pour leur permettre une excellente vue à 360 degrés.

80
En réussissant à maintenir une vitesse de 80 km/h durant trente minutes, l’autruche est l’animal qui court le plus vite sur la durée. En mode sprint, donc à 100 km/h, sa foulée atteint 5 m de long et elle s’élève à 1,6 m du sol!

200
En période de ponte, l’autruche produit 200 g de calcium tous les deux jours sous forme de coquille. Un œuf capable de résister au poids d’un mâle adulte, soit 170 kg.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.