A Morges, le parc des Sports pourrait encore prendre du retard

La CôteLe Canton a rendu un préavis négatif concernant la demande d’augmentation du nombre de place du futur parking. Une décision susceptible de bloquer le dossier.

Le Parc des Sports de Morges devrait changer de visage ces prochaines années.

Le Parc des Sports de Morges devrait changer de visage ces prochaines années. Image: Mickael Ammann

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Centre aquatique, nouveaux terrains pour la pratique du football, du rugby, du football américain, du tennis ou de la pétanque… le futur parc des Sports de Morges fait rêver les amateurs de sport. Mais le projet, lancé il y a près de dix ans, pourrait se retrouver dans l’impasse. En effet, le Canton a donné un préavis négatif relatif à la demande de modification du plan partiel d’affectation (PPA) ayant pour objectif l’augmentation de la capacité d’accueil de 640 à 840 places du parking souterrain prévu en ce lieu.

«Le Canton a finalisé l’examen préalable complémentaire le 20 mars dernier, indique Patrick Genoud, conseiller en communication du Service du développement territorial (SDT). En l’état, il a préavisé négativement le dossier relatif aux modifications apportées au PPA après la première enquête publique. Il a conclu que plusieurs aspects importants ne sont pas conformes aux bases légales en vigueur et nécessitent des remaniements ou des compléments.»

La Direction générale de la mobilité et des routes souhaite notamment que la Commune justifie le nombre de places de stationnement demandé et qu’elle démontre la conformité des emplacements supplémentaires au plan de mesure cantonal en lien avec l’ordonnance fédérale sur la protection de l’air. Celui-ci a pour objectif de limiter les émissions de polluants dans l’atmosphère et définit l’offre en places de stationnement en fonction de la localisation, de l’activité ou encore de la desserte en transports publics. Pour le parking souterrain du parc des Sports, le nombre d’emplacements a été fixé à 640.

Ce préavis négatif du Canton devrait faire du bruit dans les rangs du Conseil communal, puisque les élus avaient accepté cet immense projet à condition que le parking soit agrandi. Tout le dossier pourrait par conséquent être bloqué si ni ces derniers ni les autorités vaudoises ne revoient leur position.

Contactée, la Municipalité ne souhaite quant à elle pas s’exprimer avant la séance de l’organe délibérant qui aura lieu mercredi. Alors que les partis se verront en début de semaine pour fourbir leurs armes.

(24 heures)

Créé: 01.06.2018, 09h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...