De Prangins à Gland, traverser l'histoire sur un sentier pédestre

BaladeEntre le Château de Prangins et la clinique de La Lignière, Gland projette de créer un parcours sur les traces du baron Guiguer

Le Château de Prangins était la demeure du baron. La balade débute là pour se terminer à La Lignière, qui était la maison de son régisseur.

Le Château de Prangins était la demeure du baron. La balade débute là pour se terminer à La Lignière, qui était la maison de son régisseur. Image: GÉRALD BOSSHARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Gland est à la recherche de son passé. Lorsqu’une commune a un château, comme Rolle, Prangins, Nyon ou Coppet, l’histoire du lieu saute aux yeux. Mais de Gland, on sait surtout que c’était un village paysan dans les années 60, et que, en cinquante ans, c’est devenu une petite ville. Point. Pourtant, la commune comprend plusieurs sites dont l’intérêt historique est méconnu. «Créer un sentier passant par ces différents sites permettra à la population de découvrir son patrimoine et de renforcer son identité», déclare la municipale responsable de la Culture, Isabelle Monney.

Le journal de Louis-François Guiguer, baron de Prangins de 1771 à 1786, est la source principale d’informations à partir de laquelle le projet a été dessiné. Le sentier retrace le parcours que le baron faisait chaque jour du Château de Prangins, sa résidence, à La Lignière, qui était à l’époque la maison de son régisseur. A la fin du XVIIIe siècle, la baronnie de Prangins est une des trois plus grandes seigneuries du Pays de Vaud et elle comprend le village de Gland.

Sites d’intérêts divers

«On a découvert des choses étonnantes, comme le fait que la ferme des Avouillons était une ferme modèle mise en place par l’épouse du baron», raconte Isabelle Monney. Le sentier révélera aussi l’intérêt de legs d’autres époques, comme le Clos de Sadex, site palafittique où se tenait un village sur pilotis, l’ancien domaine napoléonien La Bergerie, sur l’actuel golf impérial, les «Toblerones», défenses militaires de la Seconde Guerre mondiale, les spécificités architecturales du centre de Gland, ou encore les cultures maraîchères et viticoles de Montoly…

Long de 12 km, le parcours propose neuf étapes en lien avec neuf sites remarquables. Il emprunte les sentiers pédestres existants. L’équipe de spécialistes qui a élaboré la pré-étude, en plus de déterminer les points d’intérêt historique, a imaginé un balisage évocateur et didactique, dans la ligne de la Promenade des Lumières réalisée au Château de Prangins. Une carte du parcours a été conçue pour accompagner le promeneur.

Ce cheminement traversant les communes de Prangins et de Gland, il a fallu que les deux municipalités se mettent d’accord. Comme il y a trois étapes sur le territoire de Prangins et six sur Gland, le coût total du projet, évalué à 135'000 francs, sera réparti selon une proportion d’un tiers et deux tiers. Un préavis demandant un crédit de 90'000 francs sera déposé jeudi à Gland. Prangins devrait se prononcer en décembre. L’objectif est de réaliser le sentier en 2018 et de l’inaugurer lors des Journées européennes du patrimoine (15-16 septembre 2018), dont le thème sera justement le patrimoine culturel. Cette année 2018 sera aussi celle du 20e anniversaire du Musée national de Prangins. (24 heures)

Créé: 03.10.2017, 07h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...