De nombreux candidats à l’assaut des municipalités

RégionPlusieurs communes ont reçu des candidatures pour compléter leur Exécutif.

Saint-Prex a six prétendants aux deux sièges municipaux vacants.

Saint-Prex a six prétendants aux deux sièges municipaux vacants. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 10 février sera un jour d’élection complémentaire pour plusieurs localités de la région.

À Saint-Prex tout d’abord, où deux sièges devront être repourvus pour combler les départs de Barbara Regamey et de Roger Burri. Pas moins de six candidats sont sortis du bois lundi, lors du dépôt des listes. Véronique Savioz, 52 ans, cadre au CHUV, conseillère communale et membre de la commission de gestion depuis trois ans. Également élu de l’organe délibérant, Pierre Enderlin, 60 ans, indépendant dans le marketing et la communication, actif au comité de Saint-Prex sur les quais et président de l’Amicale de voile du Coulet. David La Framboise, Américano-Suisse de 55 ans, ergothérapeute de formation, actuellement en charge du recrutement chez Swisselect AG et membre du Conseil depuis 2016. Anthony Hennard, 45 ans, ingénieur en microtechnique et siégeant à l’organe délibérant depuis 2011.

Ancien du Conseil, où il a passé huit années, Daniel Oberson, 62 ans, est lui aussi candidat. Enfant de Saint-Prex, il a géré le Café de la Gare et est très impliqué dans les sociétés locales. Le dernier candidat, seul à n’avoir pas siégé au Conseil communal, se nomme Jan von Overbeck. Âgé de 64 ans, cet ancien médecin cantonal à Berne a pris sa retraite cette année et a fondé sa firme de conseil médical.


À Crans-près-Céligny

Trois candidats sont en lice pour remplacer Rodrigue Arbex. Johanna Pini, 42 ans, conseillère communale depuis 2016. Yvan Rueff, 57 ans, ingénieur, membre de la Commission des finances du Conseil communal. Boris Lerch, 51 ans, enfant du village, spécialiste de l’audiovisuel, cofondateur du Caribana Festival et président du Club nautique de Crans.


À Essertines-sur-Rolle

Ils sont trois également, une femme et deux hommes briguent le siège laissé vacant par Julien Fulop. Il s’agit de Stéphanie Bartolini, 50 ans, employée à l’action sociale du district, membre du Conseil général, de Jacques Chabloz, 50 ans, avocat de formation, employé chez Implenia, entré au Conseil en 2016, et de Matthieu Bongard, 32 ans, gérant d’une carrosserie à Chexbres, installé dans la commune depuis un an.


À Saubraz

On recommence. Le 7 octobre dernier, Félix Baiche et Didier Barbay, qui n’étaient pas candidats, étaient élus à la Municipalité à la place de deux candidates officielles. Mais Didier Barbay avait refusé le poste. Aucun candidat ne s’étant présenté à cette deuxième complémentaire, on jouera à nouveau la pochette-surprise. (24 heures)

Créé: 18.12.2018, 18h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.