De nouveaux feux de signalisation sèment la discorde à Morges

CirculationL'infrastructure, sortie de terre à l'avenue des Pâquis, fait débat. Une partie de la population ne comprend pas son utilité.

Le nouveau feu, au croisement de la rue Saint-Domingue et de l’avenue des Pâquis.

Le nouveau feu, au croisement de la rue Saint-Domingue et de l’avenue des Pâquis. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce sont des feux de signalisation qui n’ont pas fini de faire parler d’eux à Morges. Installés il y a plusieurs semaines à l’intersection entre la rue Saint-Domingue et l’avenue des Pâquis, ils suscitent la colère et l’incompréhension de certains utilisateurs. Notamment sur les réseaux sociaux, où des automobilistes n’hésitent pas à parler des «feux les plus inutiles du monde» en raison du temps perdu à cette intersection.

Le sujet a également fait débat au Conseil communal. Lors des dernières séances, plusieurs élus sont montés à la tribune pour faire part de leur inquiétude quant à la fluidité du trafic dans cette zone, dont l’amélioration était un des objectifs du préavis accepté en mai.

«Je tiens tout d’abord à préciser que l’installation n’est pas terminée. Elle n’a donc pas encore été remise à la commune par les mandataires, déclare Éric Züger, municipal responsable du dossier. Nous avons rencontré des soucis au début de la mise en service des feux. L’attente était parfois importante. Des doléances, tout aussi bien de cyclistes, de piétons que d’automobilistes, ont été reçues. Mais, après plusieurs adaptations, la situation s’est améliorée.»

Le membre de l’Exécutif comprend néanmoins que les conducteurs peuvent trouver le temps long depuis le réaménagement de l’intersection: «Avant, ils n’étaient pas arrêtés à cet endroit. Cependant, ils attendaient aux feux qui se situent 200 ou 500 mètres plus loin, à côté de l’entrée de l’autoroute. Empruntant ce tracé régulièrement, je suis convaincu que la durée passée dans ce périmètre a globalement diminué. Ce constat est d’ailleurs partagé par les conducteurs de bus.»

Progrès, mesure superflue, efficace, inefficace… les avis divergent sur la pertinence de la pose de ces feux de signalisation. Reste que cette installation était nécessaire, selon Éric Züger: «La construction du nouvel Hôtel de police ainsi que d’une zone commerciale et de logements sur la parcelle située côté Jura du carrefour imposait un tel réaménagement. Notamment pour éviter que les forces de l’ordre ne soient bloquées lorsqu’elles doivent partir du poste en vue d’une intervention et s’insérer dans le trafic.» Dès lors, pourquoi ne pas se contenter de feux dits «intelligents» pouvant être actionnés à la demande par les policiers? «Aujourd’hui, ils sont les seuls à avoir pris leurs quartiers dans les nouveaux bâtiments, rétorque le municipal. Mais bientôt d’autres locataires s’installeront. Les allées et venues seront donc multipliées. La mise en place de ces feux de signalisation aura alors encore davantage de sens.» (24 heures)

Créé: 29.12.2017, 07h55

Les feux vont se multiplier

L’intersection entre la rue Saint-Domingue et l’avenue des Pâquis n’est pas l’unique lieu de Morges où des feux de signalisation ont récemment vu le jour. De telles installations sont également sorties de terre plus au nord de la ville, aux avenues Jean-Jacques-Cart et de Marcelin, «pour la sécurité des élèves ainsi que des piétons». Et ce n’est pas terminé. La commune envisage d’en faire de même au giratoire du Moulin, qui pourrait se transformer en carrefour à feux. «Ce projet a pour but de fluidifier le transit est-ouest au nord des voies de chemin de fer en direction des entrées d’autoroute et d’apaiser le trafic vers le futur nouveau quartier de la gare», explique le municipal Éric Züger.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...