Essertines-sur-Rolle regroupe ses éoliennes

EnergieLe site envisagé pour accueillir le parc a été réduit. A quelques kilomètres, Saint-Oyens lance un projet photovoltaïque.

Le projet d'Essertines-sur-Rolle doit encore passé plusieurs étapes difficiles avant que les premières éoliennes soient construites.

Le projet d'Essertines-sur-Rolle doit encore passé plusieurs étapes difficiles avant que les premières éoliennes soient construites. Image: Marius Affolter/Archives/Image d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le plateau au-dessus de Rolle pourrait devenir un modèle dans la production d’énergie renouvelable. Le projet d’éoliennes à Essertines-sur-Rolle avance doucement, alors que sa voisine Saint-Oyens lance de son côté un projet de parc photovoltaïque.

Celui d’Essertines-sur-Rolle reste le plus concret des deux. Lors du prochain Conseil général, la Municipalité demandera de renouveler la promesse de mise à disposition des terrains pour la construction des mâts. Un premier texte avait été adopté à l’unanimité en 2009, mais celui-ci est échu.

Dans la nouvelle mouture, qui en reprend les grandes lignes, un changement d’importance est à signaler: l’une des trois parcelles envisagées a été abandonnée. Située à côté de la déchetterie, elle est la plus proche du village et du village voisin Saint-Oyens. «Il s’agissait du site le moins favorable, notamment en ce qui concerne l’exposition au vent», souligne Alain Zwygart, municipal en charge du dossier.

Les deux autres parcelles, entre Essertines et Burtigny, sont maintenues. Alors qu’il était prévu initialement que les éoliennes soient espacées d’au moins un kilomètre, il est désormais acquis qu’elles seront regroupées selon une disposition encore à déterminer. Leur nombre, environ quatre, et la taille des machines seront définis une fois les dernières études techniques bouclées. Selon les options, le parc pourrait fournir de l’électricité à 5400 ménages.

Le projet d’EssairVent – société qui réunit les Services industriels de Genève, la Commune d’Essertines et le spécialiste Vento Ludens – devra encore faire l’objet d’un plan partiel d’affectation, pour légaliser les terrains, puis d’une mise à l’enquête pour obtenir le permis de construire. «Le chemin est encore long», avertit Alain Zwygart. Jugeant l’impact visuel des machines trop important pour le village, Saint-Oyens s’était retiré du projet à son début.

Mais sa Municipalité n’est pas restée les bras croisés et souhaite réaliser un parc photovoltaïque. L’avant-projet a été soumis au Canton. En bordure de forêt, sur un terrain agricole improductif, le long de la route qui mène au stand, une surface de 20 000 m2 pourrait accueillir de grands panneaux. «Il fallait que nous proposions une alternative aux éoliennes», explique le syndic, Michel Dubois. (24 heures)

Créé: 25.11.2017, 10h13

Articles en relation

Le projet d'éoliennes ressort du tiroir

Essertines-sur-Rolle Une solution semble possible afin que les installations n'interfèrent pas avec les radars du contrôle aérien. Plus...

Le projet de parc éolien fait face aux opposants

Energies La réintégration du projet d'Essertines-sur-Rolle dans la planification cantonale a fait sortir les opposants du bois. Plus...

Pourquoi l’éolien doit encore attendre

Energie Deux études du Canton précisent l’impact des futurs parcs vaudois sur le paysage et la faune. Les spécialistes sont divisés, alors que les tribunaux entrent en jeu. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...