Henri Dès partagera la scène avec le gratin du death metal

MusiqueLe chanteur et son groupe Ze Grands Gamins seront sur la scène du très poétique Motocultor festival en Bretagne.

Henri Dès revisite ses tubes en version rock avec Ze Grands Gamins.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ken Bedene a reçu, plan, plan, un beau tambour. Et le batteur du groupe belge Aborted tape très, très fort (et très, très vite) dessus. Dans le microcosme du death metal, c’est une tradition. Ce qui est moins traditionnel, c’est de voir des formations aux noms aussi poétiques qu’Aborted («avorté») ou Decapitated (ça se passe de traduction) partager la scène avec Henri Dès.

Le nom du chansonnier a été ajouté il y a quelques jours à l’affiche du prochain Motocultor festival qui se déroulera les 15 et 16 août à Saint-Nolff, dans le Morbihan. Il s’y produira avec Ze Grands Gamins, formation qu’il partage avec son fils Pierrick Destraz et qui passe les grands classiques d’Henri Dès à la moulinette rock.

«C'est pas une blague»

L’annonce – d’abord perçue comme une plaisanterie par les fans de metal – a suscité un véritable raz-de-marée sur la Toile. La publication initiale sur la page Facebook du festival a été «likée» plus de 1100 fois et repartagée plus de 300 fois. Et la presse française s’est rapidement emparée du sujet. Le quotidien «Ouest-France» – le plus grand tirage du pays avec 700 000 exemplaires – titrait mardi: «Motocultor. Henri Dès en tête d’affiche et ça n’est pas une blague…»

Une folie pure! Ce qui se passe est énorme. On devait jouer sur une petite scène, mais la presse parle maintenant du spectacle phare de ce festival!

Le principal intéressé se dit lui-même surpris de la tournure des événements: «Une folie pure! Ce qui se passe est énorme. On devait jouer sur une petite scène, mais la presse parle maintenant du spectacle phare de cette édition!» Tout est parti d’une interview sur Europe 1, révèle le chanteur. «Patrick Cohen était étonné de découvrir l’existence de l’album de Ze Grands Gamins et de ces versions rock de mes chansons. Il m’a demandé si j’étais prêt à jouer au Hellfest (ndlr: le plus gros festival metal en France) si on m’en faisait la demande. J’ai répondu: «Tout de suite!» Dans la journée, le programmateur du Motocultor m’a contacté pour nous proposer d’y jouer l’an prochain.»

Le festival breton, qui accueille environ 20 000 amateurs de musiques extrêmes sur deux jours, accorde depuis plusieurs années une place à une programmation plus décalée. «Depuis notre première édition, en 2007, nous avons toujours aimé déborder du cadre metal, relève Yann Le Baraillec, programmateur du festival. Henri Dès, c’est une institution en France aussi. C’est un artiste fédérateur, tout le monde le connaît et l’aime. Cela fait plusieurs années que nous avions dans l’idée de le programmer.»

Des têtes vont tomber

En août, le septuagénaire partagera l’affiche avec quelques pointures du death ou du black metal, les fronts les plus extrêmes du milieu. Comme les piliers de la scène suédoise que sont At The Gates et Hypocrisy. Mais aussi les Watain, qui ne se cachent pas d’idolâtrer le Malin et le font savoir en s’aspergeant sur scène de sang de porc et en mettant le feu à des croix inversées. Ou les Polonais de Decapitated, réputés pour la brutalité de leur musique. Se frotter à ces hordes chevelues n’inquiète pas outre mesure Henri Dès. «Si j’ai le temps, j’irai voir d’autres groupes. Je ne les connais évidemment pas. En tout cas, on m’a dit que le public metal était très bon enfant, des sortes de nounours.»

Le chaleureux accueil réservé à cette annonce sur les réseaux sociaux indique en tout cas que le metalleux moyen n’est guère sectaire, contrairement à la réputation qu’on voudrait lui coller. «Depuis que nous avons publié cette info, les gens m’arrêtent dans la rue pour me demander si c’est vraiment vrai qu’Henri Dès est programmé au Motocultor. C’est la première fois que cela m’arrive», se félicite Yann Le Baraillec. «Ces personnes ont été imprégnées de mes chansons. Ça les enflamme et ça me réjouit», conclut Henri Dès.

La venue de l’idole des très jeunes a aussi suscité quelques railleries. Le programmateur relativise: «Ces personnes sont très minoritaires. Et ils ne comprennent pas l’état d’esprit de notre festival.» (24 heures)

Créé: 23.11.2018, 09h24

Articles en relation

«Il a fait ses premières chansons d’amour pour elle, avant de chanter pour les enfants»

Hommage Mary-Josée Destraz est décédée samedi. Epouse d’Henri Dès durant 53 ans, elle avait encouragé et veillé sur la carrière du musicien. Ses enfants Pierrick et Camille la racontent. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...