Ils suent pour rendre la Tine de Conflens aux promeneurs

La SarrazLe sentier vers les fameuses chutes avait été fermé pour raisons de sécurité. Des bénévoles ont participé à sa future réouverture

Encadrés par trois spécialistes, des volontaires ont réhabilité le chemin menant aux chutes d'eau. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est un site magnifique. Un véritable patrimoine de la région. Voilà pourquoi je suis ici aujourd’hui.» La septantaine passée, Fritz Lehmann est un habitué de la Tine de Conflens. «Je m’y promène cinq ou six fois par année», poursuit l’habitant de La Sarraz. Quand il a entendu que la Commune cherchait des volontaires pour remettre en état le chemin menant aux splendides chutes d’eau, il n’a pas hésité une seconde: «Je suis venu donner un coup de pouce tous les jours.»

Cela fait un mois que j’habite en Suisse. J’adore marcher en forêt. Lorsque j’ai entendu que du monde était recherché pour aider, je me suis tout de suite inscrite

Comme lui, plusieurs dizaines de bénévoles ont mis la main à la pâte du mardi 29 mai au vendredi 1er juin. Encadrés par trois spécialistes, ils ont transporté du matériel et participé à la reconstruction des barrières. Parmi eux, beaucoup de gens du coin, notamment de Ferreyres, de Chevilly et de La Sarraz, les trois communes que le sentier traverse. Mais également quelques curieux, venus «d’ailleurs». «Cela fait un mois que j’habite en Suisse, du côté d’Orbe, révèle la Québécoise Mélanie Baillargeon-Ledoux. C’est la toute première fois que je mets les pieds dans ce très bel endroit. J’adore marcher en forêt. Lorsque j’ai entendu que du monde était recherché, je me suis tout de suite inscrite.»

Chemin fermé depuis 2016

À la sueur de leur front, les volontaires ont ainsi participé à la réfection du tronçon emprunté par les promeneurs pour se rendre dans ce lieu idyllique. Celui-ci était inaccessible depuis une année et demie pour des raisons de sécurité. «Nous avions été forcés de le fermer en 2016, détaille Nicole Reymond, municipale sarrazine responsable des Forêts. La main courante était tombée à certains endroits et nous devions évaluer la dangerosité de la falaise. La Protection civile, qui s’était chargée des derniers travaux de consolidation il y a une dizaine d’années, avait jugé la tâche trop complexe pour elle. Nous avons donc réfléchi à d’autres solutions.»

Sous l’impulsion de Vaud Rando, la Commune a finalement choisi de collaborer avec la Fondation Berwald de Thoune. «Cet organisme a l’habitude d’être à l’œuvre sur ce genre de chantier avec l’aide de la population locale, explique Dominique Pythoud, responsable du service technique de La Sarraz. Il s’agit la plupart du temps de classes de jeunes. C’est une manière d’impliquer les habitants dans la préservation de leur patrimoine.»

Un endroit «magique»

Si les bénévoles ont fortement contribué à la réhabilitation des lieux, ils ne sont pas les seuls. Les travaux ont commencé au début du mois de mai par la purge de la falaise et l’abattage d’une vingtaine d’arbres, qui ont ensuite été héliportés. «Tout a été réalisé sous la surveillance du voyer des eaux, du garde-pêche ainsi que des services cantonaux forestiers, de l’environnement et de l’archéologie, indique Nicole Reymond. Il faut savoir que ce site est d’importance nationale de par son incroyable biodiversité. Mais aussi d’un point de vue historique, car il a été occupé dès la préhistoire. On y a notamment découvert les ruines d’un châtelard datant de l’époque médiévale. Cet endroit est magique. Il est de notre devoir de le protéger et de le rendre accessible à la population.»

La réouverture du chemin est prévue pour bientôt, six personnes étant encore à l’œuvre cette semaine pour terminer le chantier. De quoi permettre aux randonneuses et randonneurs de redécouvrir ce petit coin de paradis. (24 heures)

Créé: 07.06.2018, 07h18

Articles en relation

L’accès à la Tine de Conflens en hivernage

La Sarraz Le sentier qui mène de la ville aux chutes d’eau de la Tine de Conflens ferme dès vendredi pour une durée indéterminée. Plus...

La vénérable tour de L'Abbaye sera restaurée

Patrimoine La mobilisation des Combiers a payé. La tour de l'ancienne abbaye, plus vieux bâtiment de la Vallée, sera prochainement restaurée de fond en comble. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.