«Jacques Dubochet était notre homme-sandwich lors des élections communales»

MorgesLe nouveau Prix Nobel de chimie est très investi dans sa ville. Conseiller communal socialiste, il est aussi en charge de Connaissance 3, l'Université des seniors.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Prix Nobel en ville de Morges, la nouvelle s’est rapidement répandue à l’heure de la pause de midi, avec une question sur presque toutes les lèvres: mais qui est donc Jacques Dubochet? L’heureux élu n’est pas un inconnu, mais sa modestie et son humilité font que même ceux qui le côtoient de près ignoraient la stature du bonhomme, qui a siégé – tout naturellement – mercredi soir sur les bancs socialistes du Conseil communal. «Nous nous rencontrons dans le cadre du groupe interpartis Clim’actions ainsi qu’au jardin écologique partagé mais je ne savais pas que c’était un chercheur aussi réputé», s’étonnait Claudine Dind, l’éternelle conseillère communale Verte. «C’est une calure, un savant fou qui ne s’arrête jamais et qui a toujours des propositions pertinentes.»

Figure de la ville, et ancienne voix qui compte au sein du PS, Jacques Longchamp partage… ses murs avec le nouveau Prix Nobel. «Nous avons construit deux logements mitoyens en 1995 et nous nous voyons tous les jours. Il faut dire que nous nous rejoignons sur de nombreuses préoccupations liées à la nature et à l’avenir de notre planète. Il faut aussi mettre en exergue son engagement de longue date – avec son épouse – auprès des migrants. Et je suis certain qu’il va garder sa simplicité, son humour et sa curiosité.»

En plus de ses multiples activités, Jacques Dubochet est le grand animateur de la section morgienne de Connaissance 3. «C’est quelqu’un de convaincu par le partage des savoirs et par la transmission. Il m’a toujours frappé par sa préoccupation du plus grand nombre, par son engagement en faveur des autres, notamment de ceux qui n’ont peut-être pas eu l’opportunité d’avoir accès aux études, explique Patricia Dubois, secrétaire générale de l’Université des seniors. Il a un carnet d’adresses très épais dont il nous fait largement profiter.»

Quant au syndic, Vincent Jaques, il souligne «le parcours d’un humaniste qui apporte à la vie morgienne son intelligence brillante, son regard interrogateur, décalé et toujours emprunt de l’intérêt général. Je ne sais pas s’il y a beaucoup de Prix Nobel qui ont joué comme lui l’homme-sandwich avec des pancartes lors des campagnes électorales…»

Un tempérament de vieux sage aussi, par exemple lors de la polémique sur l’utilisation aléatoire des ressources de la Commission Suisses-Etrangers, lorsqu’il est monté à la tribune du Conseil pour sceller les débats avec cette citation: «Mon Dieu, donnez-moi les moyens de ne pas mélanger ce qui est important et ce qui ne l’est pas.» Une intervention typique de Jacques Dubochet, qui a toujours su garder les pieds sur terre. (24 heures)

Créé: 04.10.2017, 21h18

Articles en relation

Dubochet: «La science a été ma raison de vivre»

Distinction Colauréat du Prix Nobel de chimie, le Vaudois Jacques Dubochet est loué pour ses recherches mais aussi pour sa capacité à dialoguer avec le monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...