La clope est bannie des quais de la gare de Nyon

MobilitéLes CFF testeront pendant quelques mois l’interdiction de fumer dans le but d’améliorer le confort des usagers non-fumeurs.

L'ensemble de la gare de Nyon, les quais et la terrasse du Buffet Express y compris, deviendront non-fumeur dès le 1er février.

L'ensemble de la gare de Nyon, les quais et la terrasse du Buffet Express y compris, deviendront non-fumeur dès le 1er février. Image: Vanessa Cardoso-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Finie la clope fumée sur le quai en attendant son train. Les CFF bannissent la cigarette du périmètre de la gare de Nyon et du passage sous-voies dès le 1er février. La même mesure sera prise dans cinq autres gares suisses de différentes tailles (Bâle, Bellinzone, Coire, Neuchâtel et Zurich Stadelhofen) dans le cadre d’un test de plusieurs mois. Selon le résultat, l’interdiction sera généralisée à l’ensemble du pays.

«Nous visons deux objectifs, explique Frédéric Revaz, porte-parole des CFF. Nous souhaitons améliorer le confort des voyageurs, qui sont incommodés par la fumée, et le sentiment de propreté en diminuant le nombre de mégots par terre.» Si la mesure n’est pas d’ordre économique, assure le transporteur, elle permettra peut-être de réduire le coût lié au ramassage des mégots. Un nettoyage qui est estimé à 3 millions de francs par année pour l’ensemble des sites CFF.

À la gare de Nyon, l’annonce de l’interdiction prochaine ne déchaîne pas les passions. Sans approuver la mesure, les accros de la nicotine disent même souvent la comprendre. «C’est le prix à payer quand on est un fumeur», lâche un jeune hipster qui pendule en direction de Genève. «L’interdiction répond à une certaine logique, notamment quand on pense à la quantité de mégots qui sont jetés au sol, souligne Alexandre Démétriadès, député socialiste nyonnais et habitué du train. Mais comme fumeur, il est vrai que c’est embêtant de voir un espace extérieur sans cigarette.»

Chez les non-fumeurs, la réaction est reçue sans beaucoup plus d’enthousiasme. «On va dans les extrêmes, souligne une senior. Je ne comprends pas la raison de cette mesure. Je n’ai jamais été dérangée par la fumée sur les quais.» Un peu plus loin, Morgane Mallet, une jeune mère de famille française installée à Nyon depuis une année et demie, applaudit tout de même. «La mesure est positive. Il m’est arrivé de devoir me déplacer sur le quai pour éviter d’être incommodée. J’ai d’ailleurs été surprise en arrivant ici qu’on puisse allumer une cigarette en attendant son train alors que c’est interdit en France depuis longtemps.»

Buffet Express inquiet

La réaction la plus forte provient du petit café installé sur le quai numéro 1. Dès le mois de février, sa terrasse deviendra non-fumeurs. «J’ai déjà perdu 20% à 30% de chiffre d’affaires avec l’interdiction de fumer dans les établissements publics, note d’un ton agacé le patron du Buffet Express, Marc Thaëron. Je m’attends à une perte supplémentaire.» Le cafetier est d’autant plus enragé qu’il n’a pas été informé par le transporteur des changements à venir. «J’avais lu dans les journaux que cette interdiction allait arriver, mais quand j’ai appelé les CFF, ils m’ont dit que rien n’était encore décidé. Je vais maintenant leur demander un arrangement.»

Ouvert de 5 h à 21 h tous les jours, le Buffet Express possède une terrasse prisée, d’autant qu’elle offre un abri en cas de pluie. «En été, elle est un atout important», souligne la serveuse, qui y travaille depuis plus de quinze ans et craint aujourd’hui pour son emploi. «Le matin, je m’arrête ici pour boire un café et fumer une clope dehors, remarque un habitué accoudé au bar après sa journée de travail. Dès le 1er février, je fumerai sur le trottoir et ne m’arrêterai plus pour un café.»

Le transfert des fumeurs sur le territoire communal est pris au sérieux par les autorités locales. «Même si nous n’avons pas été informés de manière officielle, mes collaborateurs ont prévu des mesures d’accompagnement, explique Roxane Faraut-Linares, municipale de la Voirie. Des poubelles supplémentaires avec cendriers seront disposées autour de la gare.» (24 heures)

Créé: 10.01.2018, 18h57

Pas d'amende pour le contrevenant

L’interdiction de fumer en plein air dans le secteur de la gare sera-t-elle respectée? Les CFF comptent pour cela sur la bonne volonté des voyageurs uniquement. La peur de la punition n’existera pas, car aucune amende n’est prévue pour lutter contre les contrevenants. «Aucun dispositif spécial ne sera mis en place et l’engagement de personnel spécialisé n’est pas envisagé dans cette optique, note Frédéric Revaz, porte-parole des CFF. Si quelqu’un fume et qu’un agent de sécurité le croise, ce dernier lui rappellera les nouvelles règles en vigueur.»
A noter que Paléo avait aussi essayé d’interdire la fumée devant les scènes il y a quelques années. Sans mesure punitive pour les contrevenants, la tentative avait été sanctionnée d’un cuisant échec.

Articles en relation

Les gares pourraient être non fumeurs dans un an

Suisse Après les trains, les CFF envisagent l'interdiction de fumer dans toutes les gares dès la fin 2018. Plus...

CFF: un changement d'horaire fait à l'aveugle

Suisse Le nouvel horaire des CFF prévu le 10 décembre pourrait conduire à de graves retards et à des perturbations. Plus...

«La vapeur, c'est mieux que la fumée»

Nicotine Pour les professionnels des addictions, le vapotage doit être reconnu comme un instrument pour réduire les risques du tabagisme Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...